Sondage Ipsos/Association Croc and Move : les Français et la prévention en santé

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : SANTE & E-SANTE

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

Un récent sondage Ipsos, mené pour le compte de l’Association Croc and Move : Prévention Santé, montre que les Français ne sont pas de grands adeptes des pratiques préventives pour prendre soin de leur santé sur le long terme.

> Consulter la synthèse du sondage

Sport - Activité physique - Grenouilles - Prévention santé

Des comportements préventifs peu répandus chez les Français

Beaucoup de Français semblent éprouver de réelles difficultés à adopter régulièrement les comportements préventifs nécessaires à leur bonne santé, comme dormir suffisamment, boire au moins 1,5 litres d’eau par jour, faire au moins 1h d’activité par semaine, ou manger de manière équilibrée.

Note moyenne 6-10En effet, d’après le sondage, le « bulletin de notes de la forme des Français » n’est pas brillant avec une moyenne de 6/10 soit « peu beaucoup mieux faire » selon l’Ipsos.

En cause notamment, trois mauvaises habitudes : la consommation d’alcool, le niveau de stress, et le niveau d’activité physique et sportive.

En cause : le manque d’informations de la population dans ce domaine

Lorsque l’on cherche à savoir pourquoi les Français sont aussi peu acteurs de leur santé, la raison serait liée à un niveau d’information modéré concernant les moyens d’adopter ces comportements préventifs.

Par exemple, plus d’une personne interrogée sur trois (36%) s’estime mal informée concernant les maladies à risques.

Pour autant, ces comportements de prévention peu répandus n’empêchent pas le grand public d’avoir massivement conscience de l’efficacité de la prévention en santé et de l’urgence de l’acquisition de comportements préventifs.

Pour plus de 9 Français sur 10 (92%), une prise de conscience collective concernant les bienfaits de la prévention en santé est « urgente ».

Des axes d’amélioration prioritaires

Sport - Activité physique - Jogging shutterstockLes Français sont critiques quant à leur système de santé, d’autant plus sur la prévention qu’ils jugent avec une moyenne globale de 5,1/10.

Si la qualité des soins en France et la prévention auprès de l’ensemble des citoyens pour éviter la survenue de maladies graves obtiennent les meilleures notes, plusieurs difficultés sont pointées du doigt par les sondés, à savoir :

  • la mauvaise répartition des professionnels de santé sur le territoire (4,2),
  • les délais d’obtention de rendez-vous avec un professionnel de santé (4,5),
  • les délais pour réaliser des examens de santé approfondis (4,7).

La e-santé, un outil de prévention prometteur pour les Français

Pour les Français qui se disent prêts à en faire plus en termes de prévention, « la e-santé apparaît comme un outil prometteur », expliquent les auteurs de l’étude.

Plus des deux tiers des Français considèrent en effet qu’elle représente une chance et qu’elle permettra d’améliorer la prévention des maladies et la prise en charge des patients. Une très large majorité d’entre eux (82%) estime en outre qu’elle peut améliorer le suivi et l’évolution des maladies des patients.

Enfin, plus d’un Français sur trois est prêt à utiliser au moins une application ou un objet connecté.

Méthodologie de l’enquête : L’Association Croc and Move: prévention santé et Ipsos ont réalisé un sondage mené sur un échantillon national représentatif de 1 002 personnes.


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page