[Tribune] Avance immédiate du crédit d’impôt : Mode d’emploi ou comment accélérer votre croissance, d’après Arnaud Duglué

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : INNOVATION

Partager cet article

L’avance immédiate du Crédit d’impôt initialement prévue en avril est reportée au 14 juin, le temps qu’il faut à l’Urssaf pour peaufiner le service et l’ouvrir à tous les particuliers éligibles au dispositif.

Après avoir été porté par les différentes fédérations « Entreprises », prestataires comme mandataires et plus particulièrement par la FESP, l’avance immédiate du crédit d’impôt va bouleverser notre secteur et l’enraciner définitivement dans le quotidien d’un nombre croissant de français.

Des esprits chagrins n’y verront qu’un dispositif sectoriel à l’impact limité. Ils sous-estiment le virage qu’il va imposer à l’ensemble du service aux personnes. Une nouvelle page de notre histoire se tourne.

En accélérant la numérisation des pratiques au profit d’une centralisation assumée du règlement et d’une réduction d’impôts visible immédiatement, l’avance immédiate permet non seulement de solvabiliser les professionnels comme les particuliers mais aussi, et peut être surtout, d’offrir une formidable accélération et une véritable visibilité à notre secteur en simplifiant les usages et en organisant « l’obsolescence programmée » du « travail au noir ».

Nous avons la chance de vivre une révolution, la révolution d’un secteur qui accompagne déjà au quotidien plus de 5 millions de français, clients et bénéficiaires de prestations. Arche MC2, acteur informatique de référence de l’accompagnement à domicile, se devait d’être à la pointe de cette avancée technique et pratique.

Le rôle d’un éditeur informatique n’est pas seulement d’offrir la meilleure solution technique, c’est aussi d’anticiper les changements sociétaux, ceux identifiés comme ceux à venir, en les inscrivant dans votre quotidien.

Suivez-nous : nous allons tout vous expliquer et vous aider à tirer le meilleur parti de ce bouleversement dans les usages.


Partager cet article

Cet article a été publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut