300 millions d’euros pour le « concours mondial d’innovation » lancé par François Hollande

Hier, le Président de la République François Hollande lançait officiellement un « concours mondial d’innovation », suivant les recommandations du rapport Lauvergeon pour une France innovante en 2030 qui préconisait des leviers d’action, avec notamment l’organisation de 7 concours mondiaux. Parmi les 7 domaines d’innovation majeures était citée la Silver économie. Les entreprises innovantes de la Silver économie pourront donc participer à ce « concours mondial d’innovation ».

Ce « concours mondial d’innovation » a été lancé en présence d’Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif, de Geneviève Fioraso, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, de Fleur Pellerin, ministre déléguée chargée des PME, de l’Innovation et de l’Économie numérique, et d’Anne Lauvergeon, présidente de la commission « Innovation 2030 ».

Françoi Hollande concours mondial  Innovation, Silver économieUn « concours mondial d’innovation » en trois phases

Le Président de la République a annoncé que le « concours mondial ‘innovation » se déroulera en trois phases :

  • Une phase « d’amorçage », qui a officiellement démarré ce 2 décembre et qui permettra, d’ici mars 2014, de sélectionner 100 projets répondant aux 7 « ambitions » de la commission Lauvergeon. Ces projets pourront bénéficier d’une subvention allant jusqu’à 200 000 euros.
  • Une phase « d’accompagnement », qui commencera en septembre 2014, lors de cette phase, un nouvel appel à proposition sera lancé, et 30 projets jugés « prometteurs » seront retenus. Ces projets seront financés à hauteur de 2 millions d’euros chacun.
  • Une phase de « développement » est prévue pour 2016. Cette phase aura pour but de soutenir l’industrialisation d’un ou de deux projets par thématique parmi les 7 thématiques retenues par le rapport Lauvergeon. Chacun de ces projets pourra être doté à hauteur maximale de 20 millions d’euros.

L’Élysée précise cependant que « les porteurs de projets n’ont pas l’obligation de participer à chacune des trois phases » si leur projet est suffisamment mûri. Il leur est donc possible de s’inscrire directement à deuxième phase sans passer par la première.

Une seule condition : implanter son activité sur le territoire Français

La seule condition requise pour participer au concours est d’implanter son activité sur le territoire Français. Ainsi « toutes les sociétés, petites ou grandes, françaises ou étrangères, souhaitant s’implanter en France » sont les bienvenues « La seule obligation est d’avoir le projet d’implanter ou de développer une société sur le territoire national ».

Le réseau des ambassades de France relayera cette information à l’étranger, et un site internet dédié au concours devrait être mis en ligne. Les modalités d’inscription sont simplifiées afin de permettre aux petites entreprises de soumettre leur projet.

Un projet doté de 300 millions d’euros

Les 300 millions d’euros dont est doté le « concours mondial d’innovation » sont géré par Bpifrance (la banque publique d’investissement). Ce projet se fait dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir et prévoit selon les mots du Président de « faire émerger les talents et futurs champions de l’économie française ».

 Vidéo du discours pour le lancement du « Concours mondial d’innovation »


Commenter

[Votre email ne sera pas publié ni diffusé - vous pouvez utiliser un pseudo dans le champ "name"]
[Les commentaires sont en DoFollow et modérés]

*


SilverEco ® - Gérontechnologie ®
© 2008-2017 ONMEDIO - Tous droits réservés

Numéro ISSN : 2276-0393
Silvereco.fr est un media d'information édité par ON-MEDIO sous la direction de Jérôme PIGNIEZ.
L’objectif du portail national de la silver économie est de dresser un panorama complet des actualités de la Silver économie et de référencer les acteurs en France de la Silver Eco, ainsi que leurs offres de produits et services.