Compte pénibilité : la CNAV peut dorénavant traiter les données personnelles

Depuis la publication d’un décret au Journal Officiel, la Caisse nationale d’assurance vieillesse (CNAV) a la possibilité de collecter des données à caractère personnel sur les salariés, nécessaires à la mise en oeuvre du compte pénibilité.

statistiques-étude

Pourquoi recueillir les données personnelles des salariés ?

Compte prévention pénibilité travail de nuitLes données en question sont personnelles, d’une part : nom, sexe, date et lieu de naissance, adresse, courriel, téléphone… D’autre part, des données relatives aux facteurs de risque des salariés et au nombre de points acquis pendant leur carrière seront également exploitées. Ce traitement a plusieurs finalités, tout d’abord, il permettra aux salariés de consulter leurs points, via un « portail internet dédié », puis de les convertir en formations, en passage à temps partiel sans baisse de rémunération ou en départ anticipé à la retraite.

De plus, il doit permettre de « produire des statistiques anonymes utiles à la conception et à la mise en œuvre des politiques publiques en matière de retraites et de prévention de la pénibilité », précise le décret.

Lire l’intégralité du décret

Des avis mitigés sur le traitement des données

Consultée en mars, le Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil) a prévenu que le traitement s’avère « particulièrement complexe » en raison notamment du « nombre important de salariés concernés par le dispositif ». En effet, selon le gouvernement, « trois millions de personnes sont potentiellement concernées par le compte pénibilité ». Les avis sont également mitigés du fait du « nombre d’acteurs impliqués dans son fonctionnement » et de « l’articulation avec d’autres traitements tels que le compte personnel d’activité« . Le patronat parle, quant à lui, « d’usine à gaz ».traitement donnée-statistiques-étude

Le compte pénibilité : rappel du principe

Le compte personnel de prévention de la pénibilité (C3P) constitue une innovation sociale importante : il offre des droits nouveaux aux salariés qui, en raison des facteurs de pénibilité auxquels ils sont exposés dans leur activité professionnelle, peuvent avoir une espérance de vie et donc une retraite réduites : travail de nuit, répétitif, postures pénibles, manutentions manuelles de charges, exposition à des températures extrêmes…


Commenter

[Votre email ne sera pas publié ni diffusé - vous pouvez utiliser un pseudo dans le champ "name"]
[Les commentaires sont en DoFollow et modérés]

*


SilverEco ® - Gérontechnologie ®
© 2008-2015 ONMEDIO - Tous droits réservés

Numéro ISSN : 2276-0393
Silvereco.fr est un media d'information édité par ON-MEDIO sous la direction de Jérôme PIGNIEZ.
L’objectif du portail national de la silver économie est de dresser un panorama complet des actualités de la Silver économie et de référencer les acteurs en France de la Silver Eco, ainsi que leurs offres de produits et services.


FERMER
CLOSE