Adapter son logement pour favoriser le maintien à domicile avec Ma Prime Adapt’

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : MAINTIEN A DOMICILE

Partager cet article

La Prime Adapt’, la nouvelle aide à l’adaptation des logements au vieillissement, verra le jour le 1er Janvier 2024 ! Cette aide s’inscrivant dans le cadre du plan de lutte contre les chutes des personnes âgées a pour objectif d’adapter les logements des seniors en fonction de leur perte d’autonomie, pour continuer à vivre chez soi.

Quel est le but de cette aide ?

Cette aide, destinée aux seniors de plus de 70 ans, est devenue la priorité du nouveau ministre du Logement, Olivier Klein. En effet, le gouvernement souhaite capitaliser sur le succès de MaPrimeRénov‘, la principale subvention aux travaux économiques d’énergie dans les logements. Cette nouvelle aide s’inscrit dans le cadre du plan de lutte contre les chutes des personnes âgées.

MaPrimeAdapt’ a pour but d’adapter le logement des seniors à la perte d’autonomie, elle a notamment été préconisée dans le rapport de Luc Broussy. Pour répondre à cette problématique, Emmanuel Macron avait indiqué vouloir mettre en place une enveloppe globale de 400 millions d’euros pour financer l’aménagement et l’adaptation des seniors.

Monte escalier a domicile

L’objectif de Ma Prime Adapt’ ? Adapter 680 000 logements d’ici fin 2032

Ce coup de pouce financier peut servir à l’installation d’un monte escalier, le remplacement d’un baignoire par une douche… Au total MaPrimeAdapt’ pourrait porter sur près de 20 solutions financées, principalement dans la salle de bain et les sanitaires.

À ce stade, les principes identifiés sont ceux d’une aide unique en faveur de l’adaptation des logements au vieillissement. L’objectif est de permettre aux Français désireux de demeurer chez eux au grand âge de faire les travaux nécessaires à leur autonomie en simplifiant leurs démarches.

Ministère du Logement

Quel est le montant et quelles sont les conditions pour l’obtention de cette aide ?

Le montant de cette aide n’est pas officiellement précisé mais ce dernier a été évoqué dans les colonnes du quotidien Le Monde et pourrait atteindre 5 600 euros.

Olivier KLEIN – Ministre délégué chargé de la Ville et du Logement

Néanmoins, nous savons déjà que pour anticiper le départ de cette aide, 35 millions d’euros seront alloués à l’Agence nationale de l’habitat en 2023.

En ce qui concerne les critères, ils ne sont pas encore connus « mais l’aide sera intuitive » précise l’entourage d’Olivier Klein.

Le montant dépendra bien entendu des revenus du bénéficiaire. C’est pourquoi, l’Agence de l’habitat devra définir un « diagnostic du logement » selon les spécificités de l’habitation et les fragilités des seniors.

Aussi, ils devront assurer la protection « des futurs bénéficiaires, dont certains sont très vulnérables, contre le risque de fraudes ou de malfaçons » a annoncé le ministre.


Partager cet article

Cet article a été publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut