Agnès Buzyn nomme le Pr Jérôme Salomon Directeur général de la Santé

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : SANTE & E-SANTE

Partager cet article

Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, nomme le Pr Jérôme Salomon Directeur général de la Santé à compter du 8 janvier 2018.

Âgé de 48 ans, ce médecin spécialiste de santé publique est Professeur des Universités – Praticien Hospitalier en maladies infectieuses et tropicales à l’hôpital universitaire de l’AP-HP Raymond Poincaré de Garches. Il enseigne également à l’UFR des Sciences de la Santé Simone Veil, Université de Versailles Saint-Quentin en Yvelines (UVSQ), Paris Saclay.

Médecin - Docteur - Santé

Nomination de Jérôme Salomon comme Directeur général de la Santé

Titulaire d’un doctorat d’université et d’une habilitation à diriger les recherches en épidémiologie, Jérôme Salomon, chercheur au sein de l’UMR 1181, travaille sur les maladies émergentes, les épidémies, la résistance aux antibiotiques et possède une forte expérience de gestion des crises sanitaires.

Principales étapes du parcours professionnel de Jérôme Salomon

  • Professeur des Universités en Hygiène et Sécurité au Conservatoire National des Arts et Métiers à Paris, 2012 à 2015
  • Praticien hospitalier depuis 2002, hôpital Raymond Poincaré de Garches (AP-HP)
  • Chef de Clinique (1999 – 2002) des Hôpitaux de Paris Ile de France
  • Interne de spécialité (1994 – 1998) des Hôpitaux de Paris Ile de France

Lire aussi : Le Gouvernement adopte la Stratégie Nationale de Santé 2018-2022

Quelles seront les responsabilités de Jérôme Salomon ?

Jérôme Salomon représentera la France auprès de l’OMS, sera membre du Haut Conseil pour l’avenir de l’assurance maladie (HCAAM), du Conseil national de la sécurité routière ou encore Membre de droit du Comité de lutte contre la grippe et de la Commission nationale de toxicovigilance.

Il aura en outre la responsabilité de concevoir et conduire la politique de prévention issue de la stratégie nationale de santé. A ce titre, il assurera les bonnes conditions de mise en œuvre de l’extension de l’obligation vaccinale et rédigera le plan national de santé publique qui articule et met en cohérence les nombreux plans existants. Il pilotera le Centre Opérationnel de Régulation et de Réponse aux Urgences Sanitaires et Sociales (CORRUSS) et les éventuelles crises sanitaires.

Le Pr Benoit Vallet, qui occupait ces fonctions depuis octobre 2013, est nommé à compter du 8 janvier 2018 conseiller maître à la Cour des comptes. Agnès Buzyn salue l’engagement, la compétence et la rigueur avec lesquelles le Pr Benoit Vallet a exercé ses missions pendant ces 4 années.

Source : Ministère des Solidarités et de la Santé


Partager cet article

Cet article a été publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut