Canicule : les petits frères des Pauvres se mobilisent

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : AIDANTS & AIDE AUX AIDANTS

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

Depuis 2004, les petits frères des Pauvres s’associent au « plan canicule » des pouvoirs publics afin d’accompagner les personnes âgées isolées qui sont les plus touchées par la canicule.

Les petits Frères des Pauvres - bénévolatAlors que la température grimpe dans de nombreux département en France et que la plateforme la plateforme téléphonique d’information « Canicule » a été activée par la ministre des Affaires Sociale et de la Santé, les petits frères des Pauvres ont mis en place plusieurs actions d’accompagnement des personnes âgées isolées :

  • des actions d’information et de prévention auprès des bénévoles,
  • un recensement des personnes fragiles (en partenariat avec les mairies et les Centres communaux d’Action sociale) et des bénévoles disponibles,
  • des salariés référents qui assurent une présence tout l’été,
  • des rappels des règles à suivre en cas de fortes chaleurs.

Lire le dossier Les seniors et la canicule : conseils et prévention

Dès qu’un pic de chaleur survient, le plan d’actions se met en place : visites renforcées, appels passés à la liste des personnes âgées identifiées. « Néanmoins, les petits frères des Pauvres n’attendent pas que l’alerte soit déclenchée pour intervenir, certains pics de chaleur non caniculaires, peuvent avoir des conséquences lourdes pour des personnes fragilisées », précise l’association.

« Avec ou sans canicule, les petits frères des Pauvres sont présents tout au long de l’été aux côtés des personnes âgées isolées »

Canicule - les Petits Frères des Pauvres13 ans après la canicule de 2003, la vigilance en cas de fortes chaleurs est présente à l’esprit du public, bien relayée par les médias, les mairies, les commerçants.

Le grand public est désormais mieux sensibilisé, les personnes âgées concernées aussi. Mais l’isolement des personnes âgées, ce n’est pas que l’été, c’est toute l’année. « C’est la raison pour laquelle les petits frères des Pauvres se mobilisent au quotidien et encouragent les citoyens à développer des démarches de solidarité intergénérationnelle ».

« C’est aussi pour cela que les petits frères des Pauvres participent au débat public, prennent des positions sur la place des personnes âgées dans la société, la perte d’autonomie, proposent des initiatives et alertent sur l’isolement et l’exclusion des personnes âgées les plus fragiles comme à l’occasion de la journée internationale des personnes âgées le 1er octobre et l’opération nationale « Les fleurs de la fraternité » ».


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page