Aidants : comment veiller à la bonne hydratation de vos aînés ?

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : AIDANTS & AIDE AUX AIDANTS

Partager cet article

L’eau en quantité suffisante est indispensable pour assurer l’élimination des déchets par les reins et le transit intestinal. Or, avec l’âge, la sensation de soif s’estompe pour disparaître ensuite complètement, entraînant un risque de déshydratation qui peut s’avérer grave. Comment veiller à la bonne hydratation de vos aînés ? On vous explique tout…

Boire de l'eau - Hydratation - Sport

Inciter la personne âgée à boire 1 litre à 1,5 litres d’eau par jour

La première chose à faire est d’inciter ses aînés à boire 1 litre à 1,5 litre d’eau par jour, sous forme de boissons diverses :

  • L’eau pure, du robinet ou en bouteille, au goût de la personne, plate, gazeuse ou aromatisée
  • Les potages et bouillons de légumes, notamment en cas de forte chaleur ou de fièvre
  • Un fruit pressé ou un verre de jus de fruits sans sucre ajouté, qui apporte des vitamines
  • Le lait, nature et aromatisé, qui apporte du calcium
  • Le thé, le café, la tisane.

Lire aussi : Une application pour savoir si vous buvez assez

Quelques signes de déshydratation…

Bouche très sèche, peau qui se fripe, constipation, diarrhée ou vomissements, fatigue importante… Si de tels symptômes apparaissent, alertez le médecin et faites boire la personne le plus possible !

Boire encore plus dans certains cas

Eau - Hydratation Il est nécessaire d’inciter la personne âgée à boire encore plus si certaines situations se présentent, par exemple si la personnes prend certains médicaments (diurétiques, neuroleptiques…) ou si elle présente un « petit appétit », qui entraîne un apport plus réduit en eau par les aliments, ou en cas de fièvre ou de température élevée, afin de compenser la perte d’eau par la transpiration.

Pour cela, placez en évidence une bouteille ou une carafe d’eau ainsi qu’un verre ou prévoyez de petites bouteilles d’eau, plus faciles à manipuler que des grosses bouteilles d’1,5 litre.

Lire aussi : Auxivia : un verre intelligent pour prévenir la déshydratation des personnes âgées

Quelles solutions si la personne ne veut plus boire ?

La personne âgée peut refuser de boire pour des raisons bien précises. Discutez-en avec elle ! Rappelez lui qu’elle se met en danger si elle ne boit pas. Il existe souvent des solutions.

En cas de fuites urinaire ou d’incontinence, vous pouvez lui proposer :

  • Eau - Hydratationd’installer une chaise percée à proximité de son lit (si les toilettes sont éloignées de la chambre) ;
  • de porter des vêtements amples et des sous-vêtements faciles à enlever pour gagner du temps ;
  • de réaménager son espace de vie pour faciliter ses déplacements.

En cas de problèmes pour déglutir ou de « fausse route » : n’hésitez-pas à en parler au médecin, qui conseiller éventuellement des boissons gélifiées.

Enfin, en cas de réveils nocturnes pour aller aux toilettes, conseillez-lui d’éviter de boire à partir de la fin d’après-midi, et de boire plus le matin (2 verres d’eau par exemple dans la matinée), au déjeuner et en début d’après-midi.

Lire aussi : Sen.se Mother : une nouvelle application pour bien s’hydrater

Source : « Le guide nutrition pour les aidants des personnes âgées » – Manger Bouger – PNNS


Partager cet article

Cet article a été publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut