Coup de projecteur sur Pharmacienadomicile.com, une initiative originale pour lutter contre l’isolement thérapeutique et social

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : SERVICES A LA PERSONNE

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : LUTTE CONTRE L'ISOLEMENT

Partager cet article

La plateforme Pharmacienadomicile.com a été crée par des pharmaciens pour des pharmaciens qui désirent s’investir pleinement à domicile et non plus uniquement derrière un comptoir.

Donner au pharmacien toute sa place dans l’accompagnement du malade

Pharmacienadomicile.com s’adresse à tous les pharmaciens, qu’ils soient assistants, remplaçants, intérimaires, ex-titulaires ou même jeunes retraités. Pharmaciens qui sont convaincus que leur présence effective à domicile chez le patient polymédiqué, âgé, dépendant, fragile devient une nécessité.

« Trop de cloisonnements persistent entre les acteurs pour garantir la qualité de soins, face aux tendances lourdes que sont le vieillissement de la population, le développement des maladies chroniques et le bouleversement de l’innovation »

Dr Hubert, présidente de la Fédération nationale des établissements d’hospitalisation à domicile (FNHAD)

La création de la plateforme s’adosse au constat que par des visites régulières et instructives, par une éducation thérapeutique pour tous ciblée et complète, par une collaboration efficace entre le médecin traitant, le pharmacien dispensateur habituel et la famille, les pharmaciens et professionnels du médicaments sont à même de venir en aide à des malades parfois livrés à eux-mêmes, seuls, âgés, dépendants et parfois dépassés par des prescriptions diverses, voire contradictoires.

Combien ça coûte ?

Le protocole de visite est à la discrétion du pharmacien qui reste ouvert à toutes les propositions et les demandes du patient. La visite doit au minimum durer 1 heure, et est facturée au prix de 49 euros.

Le service restant un service à domicile, il n’est pas pour l’heure remboursé par la sécurité sociale ou les mutuelles.

Les chiffres de la dépendance en France

Personnes polymédiquées 13 Millions

Alzheimer 3 Millions en 2020

Population âgée dépendante 1.4 Millions

Observance médicamenteuse : 50% de non ou mauvaise observance

Iatrogénie 130000 hospitalisations et
7500 décès, évitables dans 70% des cas

Medicaments périmés ou non utilisés 164g par habitant et par an
soit 11000 tonnes en 2016*

*Source : Cyclamed


Partager cet article

Cet article a été publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut