Crise sanitaire et confinement : Silver Valley donne la parole aux seniors

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

Jeudi 26 mars, Silver Valley a organisé une visio-conférence via la plate-forme HappyVisio avec un groupe de seniors soumis au confinement et désireux de s’exprimer sur la crise sanitaire en cours et ses conséquences.

L’échange, modéré par Nicolas Menet, sociologue et directeur général de Silver Valley, a d’abord permis d’identifier leur ressenti, leur vécu, par rapport à cette crise sanitaire.

Les enseignements clés

Des seniors angoissés…

  • Ils redoutent la contamination extérieure
  • La mort a fait irruption dans leur vie car nombre de leurs proches sont touchés et ils savent qu’ils constituent une population à risque ;
  • Pour les seniors aidants, de grandes difficultés sont exprimées notamment quand leur parent n’est pas en établissement. L’organisation du ravitaillement devient très difficile. Même si l’information existe concernant les dispositifs locaux, il est difficile de trouver des intervenants professionnels palliant l’absence de l’aidant familial confiné lui-même.

Des seniors résilients…

  • Bien qu’ils se sentent empêchés dans leurs libertés individuelles, les seniors acceptent globalement la situation.
  • Les plus âgés d’entre eux font l’analogie avec la seconde guerre mondiale et les difficiles souvenirs tels que la privation ou les autorisations de circuler resurgissent

Ils ont conscience de l’impact collectif et sanitaire des mesures prises par le gouvernement mais ne sont pas tous satisfaits de la façon dont la crise a été gérée (mesures prises trop tard, manque de matériel…).

Ils anticipent un monde post COVID 19 à reconstruire dans lequel les plus fragiles auront leur place. Leur vision de « l’après » est donc plutôt optimiste.

Il va falloir cicatriser cette guerre pour cela la France entière peut y travailler cette guerre risque d’avoir des conséquences monumentales. Il y aura des moments terribles comme à l’après-guerre, déclare Nicole, 77 ans.

Cette guerre était inattendue, il faudra tirer des conclusions et nous, seniors, nous avons le devoir moral de participer à cette nouvelle société qu’il faudra réinventer, ajoute Jean-Pierre, 87 ans.

Des seniors très organisés

  1. Ils ne ressentent pas de difficultés particulières à s’occuper. Ils ont de nombreuses activités centrées sur la maison, la lecture, la télévision ainsi que des moments de lien social dématérialisé via notamment le téléphone ;
  2. Ils considèrent le confinement comme une opportunité pour se recentrer sur soi, ses priorités mais aussi pour certains d’entre eux pour « mettre en ordre leurs affaires », à savoir penser à leur grand âge, leur dépendance potentielle et leur succession ;
  3. Les conduites de prévention, si elles ne sont pas toujours appliquées dans un contexte normal, le sont en période de crise Covid (activités physiques notamment, nutrition…)
Seniors - Tablette tactile - Nouvelles technologies

Des seniors connectés

  1. Le téléphone reste le support de communication privilégié
  2. Les médias télévision et radio sont également les supports les plus utilisés ;
  3. En outre, ils utilisent de nombreuses technologies « classiques » de lien social (Zoom, Facebook, Whatsapp essentiellement) ;
  4. Certains ont même organisé des groupes de discussion que ce soit avec leur famille, leurs amis ou les associations desquelles ils sont membres ;
  5. Les objets connectés ou autres plateformes servicielles ne sont pas mentionnées spontanément.
Nicolas MENET Silver Valley

La période de crise sanitaire que nous vivons permet de prouver que la technologie peut-être créatrice de liens humains dans une période qui met les seniors à rude épreuve. Nous avons la responsabilité et les ressources nécessaires pour que cette technologie positive se démultiplie au services de tous. Certains de nos adhérents ont mis en place des dispositifs spécifiques à la crise. D’autres, par la nature même du service qu’ils proposent peuvent sortir les seniors de leur isolement. Nos aînés, obligés de se marginaliser pour se protéger, sont au centre de notre préoccupation, précise Nicolas Menet, directeur général de Silver Valley.

Crise sanitaire et confinement : les start up s’engagent pour améliorer le quotidien des seniors

Par ailleurs Silver Valley a pour objectif d’accélérer le développement et la mise sur le marché de solutions innovantes pour favoriser le mieux-vieillir et générer croissance et emploi.

C’est dans ce cadre Silver Valley a publié une liste de 42 solutions de Start up, identifiées pour maintenir le lien social et améliorer le quotidien malgré le confinement.


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page