Domani : la startup sociale qui apporte une réponse novatrice à l’habitat senior

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : RESIDENCES SERVICES SENIORS & HEBERGEMENT COLLECTIF

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

L’exclusion est une véritable inquiétude pour ces seniors, souvent contraints de rester à domicile ou de migrer à contrecœur vers un Ehpad. C’est de ce constat qu’est né Domani, une entreprise sociale bordelaise qui vise à humaniser l’accompagnement des personnes âgées et à innover pour le bien vieillir. Pour apporter une solution concrète et innovante, la startup développe des habitats inclusifs dont le premier va ouvrir ses portes à Pessac, à proximité de Bordeaux.

À l’origine de Domani, Oscar Lustin et Jean De Miramon. Ces étudiants entrepreneurs sont conscients de la nécessité de repenser l’habitat senior. Mais bien plus qu’une question de logement, une valeur forte les unie : celle de revisiter et de réinventer le lien social entre les aînés et toutes les générations. 

Domani : des habitats partagés qui reprennent les codes de l’habitat inclusif

Pour les fondateurs, deux axes majeurs doivent guider la réflexion derrière la construction de ces logements : l’adaptabilité aux besoins des seniors et la mise en place de services et de vie sociale entre les résidents et les partenaires locaux.

Les codes de l’habitat inclusif sont repris pour offrir un confort qui respect l’intimité des seniors tout en brisant l’isolement : des chambres/studios privatives, des parties communes ainsi que la présence quotidienne d’un service de maison. 

Un projet aux ambitions sociales et concrètes

Domani ce n’est pas seulement le regroupement de 8 personnes âgées sous le même toit. C’est aussi, et surtout, un projet de vie sociale partagée. Cette « colocation » peu commune se décline au quotidien par des activités intergénérationnelles, une ouverture sur la ville et ses services, un engagement à faire vivre la colocation, etc. La clé de ce projet réside dans la coconstruction, valeur très chère aux fondateurs.

Domani©

Du recrutement des locataires à l’emménagement de ces derniers, toutes les parties prenantes sont mobilisées pour faire émerger une organisation qui réponde au mieux au besoin des personnes âgées. Car au-delà de l’expertise des deux fondateurs en immobilier et en entrepreneuriat social, ils sont entourés et accompagnés d’experts du secteur (médecins gériatres, personnels d’aide à domicile, promoteurs immobiliers, associations seniors etc.). Tout un programme aux bases solides qui attire l’attention des mairies et collectivités locales.

Un logement collectif qui doit encore convaincre les locataires

Il aura fallu deux ans de recherches et de travail à Jean et Oscar pour atteindre leur premier objectif d’entrepreneurs : l’expérimentation sur le terrain de l’objet de leur entreprise sociale et solidaire.

En effet, à partir de février prochain, ils vont soumettre leur idée d’habitat inclusif et intégré à la ville au jugement des 8 premiers colocataires. Ces derniers sont exigeants, puisque l’objectif de ce logement est de réunir 8 pessacais âgés, en perte d’autonomie et/ou fragilisés, et qui ont exprimé le souhait de vivre en communauté.

Nous voulons créer une petite communauté qui préserve la dignité des personnes âgées malgré la perte d’autonomie. Nous sommes convaincus que vieillir entouré c’est vieillir mieux ! Au sein de l’habitat partagé, nous mettons un point d’honneur à créer une atmosphère conviviale, respectueuse et organisée pour que chacun s’y sente à l’aise et en sécurité. Pour nous, l’inclusion de nos aînés au cœur de la ville est fondamentale. En effet, c’est ce qui permet d’entretenir le lien social en facilitant la visite des proches et en s’intégrant au réseau d’initiatives locales pour le bien-vieillir.

Oscar Lustin

Une implantation dans le centre de Pessac pour favoriser l’insertion sociale et l’accès aux soins

Situé dans la résidence mixte 28 Station livrée en février 2021, le logement se trouve à proximité directe du quartier de Pessac Alouette avec la station de Tram au pied de la résidence, et proche des hôpitaux. Car la volonté des fondateurs est de garder une proximité directe avec les familles de ces seniors, et d’intégrer l’habitat au centre de la ville pour profiter des activités et associations qui s’y trouvent.

Tous les jours un.e maître.sse de maison se rend dans le logement pour assurer une présence rassurante, et s’occuper de toutes les tâches quotidiennes pour le confort des résidents (cuisine, ménage, coordination des interventions médicales etc.).

L’ouverture de l’habitat de Pessac est prévue en février 2021. Le concept rencontre déjà un fort succès auprès des familles pessacaises .La mairie ainsi que plusieurs associations locales ont rejoint le projet. Le succès que nous avons rencontré à Pessac nous a incité à dupliquer ailleurs cette solution innovante pour le mieux-vieillir.

Jean De Miramon

Et en plus de cette aide, l’entreprise Domani a prévu de nombreuses activités quotidiennes pour dynamiser les bénéficiaires et remplir la promesse de lien social : potager partagé en bas de l’immeuble, partenariat avec des associations de Pessac, journées intergénérationnelles…

L’habitat inclusif, une tendance récente en France

Oscar et Jean ont à cœur de démocratiser ce type très particulier d’habitat, déjà développé à l’étranger. Un rapport remis au Premier Ministre en juin 2020 va d’ailleurs dans leur sens, en préconisant la construction de 140 000 habitats inclusifs d’ici à 2020. Ces formes de logements sont à penser comme une alternative positive entre le maintien à domicile et l’Ehpad.

Oscar et Jean devant le chantier de l’habitat à Pessac

Ces derniers connaissent en effet une réputation très mauvaise, exacerbée notamment par la crise sanitaire. Parmi les éléments récurrents du cahier des charges de l’habitat inclusif figurent notamment la petite taille de la structure (pour l’aspect convivial), la mutualisation des frais d’aide à domicile et la participation des résidents au projet de vie sociale et partagée qui régit la vie quotidienne des colocataires.

En bref, en plus d’être une solution d’hébergement innovante, les fondateurs de Domani souhaitent être de réels acteurs de la Silver Economie pour permettre d’apporter une nouvelle source de dynamisme social à leurs résidents.


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page