Etude : rester assis trop longtemps nous vieillirait de 8 ans !

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : SANTE & E-SANTE

Partager cet article

Passer la grande majorité de son temps en position assise et ne pratiquer aucune activité physique régulière et adaptée raccourcirait la taille des chromosomes et accélérerait ainsi le vieillissement cellulaire, d’après une étude, parue dans la revue American Journal of Epidemiology.

Fin de vie

Un mode de vie sédentaire augmenterait les risques de maladies

Ne pas bouger assez fréquemment, rester trop longtemps en position assise ou encore avoir un mode de vie sédentaire sont des situations associées à une augmentation des risques de nombreuses maladies comme l’obésité, les troubles cardiovasculaires ou encore le diabète.

Ces situations raccourciraient la taille de nos chromosomes et accéléreraient en ce sens le vieillissement cellulaire.

En effet, d’après une étude parue dans la revue American Journalof Epidemiology, nous y perdrions très exactement 8 années de vie ! 

Méthodologie

Les chercheurs de l’université de Californie (Etats-Unis) ont analysé l’activité physique de 1 500 femmes âgées de 64 à 95 ans pendant une semaine, 24h/24.

Ils ont également effectué des prises de sang pour mesurer la longueur de leurs télomères (ndlr : la zone à l’extrémité des chromosomes qui protège des altérations). Sans cette protection, les chromosomes raccourcissent, sans compter que plus les télomères sont longs, plus « nous sommes en forme » !

La taille des télomères déterminerait notreforme physique

Selon les résultats de cette étude, les femmes ayant l’habitude de pratiquer de l’exercice physique au moins 30 minutes par jour ont des télomères plus longs que les femmes sédentaires.Horloge - Temps qui passe - Vieillissement

Le fait de passer sa journée sur une chaise est donc associé à des télomère plus courts, à un vieillissement plus rapide et à la hausse de risque de maladies. 

Les auteurs de l’étude ont par ailleurs estimé l’augmentation du vieillissement cellulaire de huit ans chez les participantes inactives par rapport à celles actives.

Néanmoins, les femmes ayant l’habitude de rester assises toute la journée, mais qui pratiquent une activité physique régulière, arrivent à maintenir une bonne longueur de télomère.

Consulter notre dossier : Le sport chez les seniors : bienfaits et conseils pour une pratique en toute sécurité


Partager cet article

Cet article a été publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut