Interview de Mickaël Cohen, Directeur associé chez DOM&VIE

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : BIEN-VIVRE CHEZ SOI

Partager cet article

La rédaction SilverEco.fr est allée à la rencontre de Mickaël Cohen, Directeur Associé chez DOM&VIE, spécialiste de l’adaptation du domicile. Il revient notamment sur l’historique de son réseau de franchises, sur son statut de « spécialiste du global » et sur la nécessité selon lui d’adapter les logements des personnes en perte d’autonomie pour favoriser leur maintien à domicile.

Rédaction SilverEco.fr : Vous avez fondé DOM&VIE avec Nicolas Saumont, de quels constats êtes-vous partis pour vous spécialiser dans l’adaptation des logements pour seniors ?

Mickaël Cohen - DOMETVIE

La société est née d’une expérience personnelle liée au fait que nous avons tous deux été confrontés à la dépendance d’un proche. Lorsque nous avons cherché à l’aider, nous nous sommes rendus compte de la difficulté des démarches administratives en matière d’adaptation du logement : par quoi commencer ? Quels sont les bons artisans ? Les bons équipements ? Quelles aides financières existent ?

Un constat flagrant : rien n’existait concrètement pour aider et accompagner les personnes en perte d’autonomie dans l’aménagement de leur domicile.

Historiquement, je suis issu du domaine médico-social ; Nicolas Saumont est quant à lui Ingénieur de formation ; nous disposions donc de compétences, de formations et d’expériences complémentaires pour créer notre propre structure dans l’objectif de répondre aux besoins d’une population grandissante : celle des seniors en perte d’autonomie.

C’est ainsi qu’est née en 2012 DOM&VIE, spécialisée dans l’adaptation du domicile, avec un seul interlocuteur qui gère chaque projet de « A à Z » : de la conception de l’aménagement jusqu’à la réalisation finale des travaux avec le suivi de la satisfaction.

L’idée est véritablement d’aider les personnes qui cherche un spécialiste et qui ne savent pas vers qui se tourner et de proposer une solution clé en main.

Rédaction SilverEco.fr : Comment êtes-vous parvenu à développer un réseau de franchises sur tout le territoire français ?

En 2012, nous nous sommes tout d’abord lancés en Ile-de-France en ouvrant notre première agence. Fort du succès rencontré, nous avons décidé de développer le concept en franchise et avons ainsi déployé un tout nouveau modèle économique ainsi que des procédures duplicables dès 2014.

Sur l’année 2014-2015, nous avons ouvert 10 agences et l’an passé, 15 sur tout le territoire, notamment dans les grandes villes, comme Nantes, Le Mans, Bordeaux, Nice, Montpellier, Lyon, Tours, Strasbourg, Rouen, Saint-Brieuc…

Les franchisés sont des chefs d’entreprise au « carrefour de leur carrière » qui adhèrent au concept DOM&VIE et souhaitent se lancer dans l’aventure ! Chaque agence DOM&VIE est identique (mêmes documentations, mêmes partenaires…) et les franchisés s’appuient sur nous pour développer leur activité en local tout en acquérant le savoir faire transmis.

Rédaction SilverEco.fr : Vous proposez tout un ensemble de solutions globales chez DOM&VIE, quelles sont-elles ?

DOMETVIE SilverDouche

Notre valeur ajoutée réside dans le fait de proposer une offre globale. En effet, nous arrivons à transformer toutes les pièces de l’habitat, de l’extérieur (avec des systèmes de rampes d’accès, des systèmes de mains courantes), aux espaces de circulation (avec des revêtements de sol, un nouveau éclairage, la mise en place de monte-escaliers), en passant par la salle de bain (remplacement d’une baignoire par une douche sécurisée…), la cuisine (systèmes motorisés pour accéder plus facilement aux meubles depuis un fauteuil roulant…) et la mise en place de systèmes domotiques.

Notre force est de proposer une offre globale, mais, à l’intérieur de chaque univers, des « produits phares » qui peuvent être mis facilement en place. A titre d’exemple, nous avons développer avec un fabricant français une offre spécifique de remplacement de la baignoire par la douche en une journée, nommée SILVERDOUCHE.

Demain, nous développerons des produits phares dans chaque univers, par exemple, notre futur monte-escalier sous la marque propre DOM&VIE.

Rédaction SilverEco.fr : Combien de temps faut-il pour adapter un logement ? Comment parvenir à reloger la personne âgée durant cette période ?

Le temps des travaux est variable selon les pièces, il faut compter environ 5 jours pour une salle de bain ou une cuisine par exemple, et jusqu’à 4 à 6 semaines pour un appartement intégral.

Nous travaillons avec des organismes financeurs pour le montant des travaux. Ce qu’il est important de souligner, c’est que l’Etat favorise le maintien à domicile (ndlr : cela coûte moins cher qu’un placement en maison de retraite), pour cela, il octroie des subventions, selon certains critères, pour adapter le logement à la perte d’autonomie. Ceci permet aux personnes âgées de vivre plus longtemps chez elles et d’éviter, ou tout du moins de retarder, le placement en établissement spécialisé.

Chez DOM&VIE, notre chance est de pouvoir organiser les travaux tout en permettant à la personne de rester à son domicile. Cela s’appelle la « rénovation en lieu occupé », et nous en avons fait une vraie spécialisation. En effet, la personne âgée n’a pas besoin de quitter son logement lors des travaux, puisque l’on commence par une pièce, puis progressivement passons à la suivante, ce qui lui permet de conserver ses habitudes de vie.

Consulter notre dossier : [Dossier] : Avec l’âge, j’aménage mon logement !

Rédaction SilverEco.fr : Lors du salon de la franchise, vous avez adhérer à la fédération française de la franchise ?

En effet, nous avons été audité par la FFF qui a validé notre adhésion, c’est une marque de confiance et de reconnaissance importante qui va nous aider dans notre développement. Nous en sommes très fiers !

Il est vrai que nous répondons à un marché et un besoin énorme aujourd’hui ; d’autant plus que nous sommes les seuls en France à disposer d’un réseau de franchises dédiées à l’adaptation du domicile. L’idée est que cela continue ! Les leviers de développement sont nombreux car il y a tout à faire dans le domaine, cela peut passer par le développement international, la fabrication de nos propres solutions, développer un réseau de poseur en propres, etc….

La notion d’adaptation du domicile n‘est pas encore ancrée dans l’inconscient collectif ; nous travaillons sur ces aspects avec différents acteurs et pouvoirs publics pour sensibiliser le grand public.


Partager cet article

Cet article a été publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut