Journée mondiale de la Santé : Les Menus Services accompagne, au quotidien, ces français qui aspirent à bien vieillir chez eux

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : NUTRITION & DENUTRITION

Partager cet article

A l’occasion de la Journée mondiale de la santé, Les Menus Services a tenu à réaffirmer son engagement contre la dénutrition des seniors. L’entreprise, spécialisée dans le portage de repas à domicile, veut éveiller les consciences sur le fait de bien s’alimenter pour avoir une meilleur qualité de vie

logo Les menus service

Dénutrition : facteur de perte d’autonomie

Aujourd’hui, les personnes âgées de plus de 60 ans correspondent à 1/4 de la population et pourraient en représenter 1/3 en 2050. La priorité est de prolonger leur autonomie en soutenant leur santé et leur qualité de vie le plus durablement possible.

Selon la Haute Autorité de Santé, la dénutrition touche 4 à 10% des personnes âgées vivant à domicile. Pour pallier cet enjeu de santé publique, Les Menus Services, premier réseau spécialisé sur le portage de repas à domicile, garantit une alimentation saine, de saison et de qualité aux séniors qui ont fait le choix de vieillir chez eux.

Les Menus Services : contre la dénutrition et l’isolement des personnes âgées

Plus qu’un simple service de livraison, les Menus Services est devenu de véritables veilleurs sociaux, créant des liens de proximité avec les personnes vieillissantes.

Corine DUPLAT, Les Menus Services

Il est fréquent que nos clients n’aient pas d’autre visite que celle de nos livreurs ou livreuses dans la journée. Par le portage de repas, nous jouons aussi un rôle de veilleur social : si un client ne répond pas ou a un problème, c’est nous qui allons alerter sa famille.

Corine DUPLAT, Directrice générale des Menus Services

Conscients de l’importance pour les anciens de « bien vieillir » chez eux, les Menus Services propose des services complémentaires comme le ménage, la téléassistance, le bricolage ou encore une assistance administrative. Cet accompagnement global permet de prévenir les possibles pertes d’autonomies, de lutter contre l’isolement en maintenant un lien entre le sénior et ses proches et de garantir la qualité de vie de ces français qui aspirent à vieillir sereinement et en bonne santé.


Partager cet article

Cet article a été publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut