Korian est partenaire de « Générations Indépendance » sur France 3 en juin 2018

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : LOISIRS & CULTURE

Partager cet article

« Générations Indépendance » est le seul programme TV dédié au Bien Vivre et au Bien-vieillir des seniors et au soutien de leurs aidants. Diffusé sur France 3 autour de 18H50 (avant le journal du 19/20), il traitera du 4 au 29 juin 2018, et pour la première fois depuis sa création, de l’accompagnement des aînés en maisons de retraite médicalisées.

Parrain du programme « Générations Indépendance », le groupe Korian a ouvert ses établissements, conseillé la production et mis ses équipes à contribution pour aider à la réalisation de ce mois spécial.

 5 questions centrales que se posent les aînés, les aidants et les familles

Les 20 épisodes, présentés comme chaque saison par Brigitte-Fanny Cohen, journaliste et chroniqueuse santé de « Télématin » sur France 2, illustrent, de façon simple et pratique, le quotidien des aînés dans les maisons de retraite médicalisées du groupe Korian. « Nous sommes fiers de notre mission sociale auprès des personnes les plus vulnérables et fragilisées, au service d’une vieillesse digne et positive. Générations Indépendance nous permet de montrer ce que nos équipes font au quotidien pour créer les conditions de vie, d’épanouissement et de convivialité optimales », souligne Charles-Antoine Pinel, directeur général France Seniors.

Le programme s’articule autour de cinq questions centrales que se posent les aînés, les aidants et les familles, auxquelles à chaque fois plusieurs épisodes apportent des réponses pratiques :

  • Comment choisir sa maison de retraite en fonction de ses besoins ?
  • Quelle expertise du soin pluridisciplinaire en établissements ?
  • Comment sont accompagnés les aînés atteints de maladies neurodégénératives ?
  • Quelle place pour les aidants dans l’accompagnement ?
  • Quelles initiatives innovantes au quotidien pour favoriser le bien-être des aînés ?

Chaque épisode thématique est fondé sur un échange dynamique et didactique entre Brigitte-Fanny Cohen et un collaborateur Korian, issu du réseau des 300 maisons de retraite médicalisées – directeur, médecin, psychologue, ergothérapeute, aide médico psychologique, cuisinier… mais également du siège et de sa fondation – directeur médical, directeur relations clients… Chacun a été choisi pour son expertise à traiter du sujet. Le tout est illustré par des images de reportages et des infographies animées.

Loïck Coriou, créateur et producteur du programme, souligne : « J’ai créé ce programme avec France 3 il y a six ans, parce que je suis moi-même proche aidant, mais surtout parce que je souhaite contribuer à proposer une information attrayante et pédagogique sur le bien vieillir et l’aide aux aidants. Je suis interpellé par le fait que cet enjeu de société ne fasse pas l’objet d’un traitement éditorial ambitieux en TV. Nous sommes collectivement conscients du fait que nous allons vieillir mais finalement, ce qu’il nous manque le plus, c’est de nous y préparer en étant bien informés ».

générations indépendance korian

20 épisodes à découvrir

Voici les thèmes abordés dans Générations Indépendance avec Korian :

  • 4 juin : les solutions existantes selon le niveau d’autonomie des aînés, avec Mirella Guillaume, directrice de Korian Magenta (75)
  • 5 juin : la tarification et les aides au financement, avec Gaëlle Guillerme, directrice Korian les Lierres
  • 6 juin : choisir et découvrir son établissement, avec Jérémy Bonnel, directeur Korian Les Annabelles (69)
  • 7 juin : un service clients réactif et personnalisé pour trouver une solution rapide d’accueil en établissement, avec Nicolas Parédi, directeur du service clients
  • 8 juin : la contribution à la question du Bien-vieillir, avec Serge Guérin, directeur du comité scientifique de la Fondation Korian pour le bien-vieillir
  • 11 juin : le Positive Care, l’approche globale du prendre soin chez Korian avec Didier Armaingaud, directeur éthique et médical du groupe Korian
  • 12 juin : l’expertise de soins pluridisciplinaires en établissement, avec Jérémy Bonnel, directeur Korian Les Annabelles (69)
  • 13 juin : le circuit du médicament expert, avec Paul-Emile Hay, directeur médical France Seniors
  • 14 juin : l’approche « Clinique Positive », avec Mathilde Tro, coordinatrice nationale Positive Care
  • 15 juin : l’innovation digitale au service du bien-être et de l’autonomie, avec Rute Macedo, professeur d’activités physiques adaptées Korian Les cent clochers (76)
  • 18 juin : des initiatives et des thérapies non-médicamenteuses, avec Véronique Tapia, Aide-Médico Psychologique Korian Villa Sant-Do (76)
  • 19 juin : la thérapie par le jeu, avec Marie Khaddar, directrice Korian Saint-François
  • 20 juin : des espaces adaptés pour les personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer avec Sophie Matéo-Ruiz, psychologue Korian Sainte Geneviève (77)
  • 21 juin : l’accompagnement des résidents atteints de la maladie de Parkinson, avec Lynda Touati, neurologue et médecin coordonnateur Korian La Pompignane (34)
  • 22 juin : la restauration, source de bien-être, avec Ludovic Lhuissier, cuisinier de Korian Villa Victoria (93)
  • 25 juin : les établissements ouverts aux proches, Isabelle Lunel, directrice Korian Les Meunières (34)
  • 26 juin : le soutien apporté aux aidants, Vincent Louit, ergothérapeute Korian Le Baou (13)
  • 27 juin : le droit au répit des aidants, avec Gaëlle Guillerme, directrice Korian Les Lierres (94)
  • 28 juin : les relations intergénérationnelles, avec Audrey Dubois, animatrice Korian au fil du temps (77)
  • 29 juin : les services personnalisés dans les maisons, avec Nathalie Breuil directrice Korian Le Mée sur Seine (77)

Partager cet article

Cet article a été publié par la Rédaction le


1 réflexion sur “Korian est partenaire de « Générations Indépendance » sur France 3 en juin 2018”

  1. j’aimerais savoir s’il est possible de venir faire un reportage dans une petite ville d’aquitaine, où un homme a monté une structure avec 18 appartements pour seniors autonomes afin de palier à la solitude de nos campagnes et à la difficulté de vivre seule quand on est loin de tout et de sa famille. Cette structure est parfaitement réalisée et n’a rien à voir concernant les tarifs aux grandes structures des grands groupes.De plus il n’a obtenu aucune aide, le maire n’est même pas venu visité alors que cela apporte un plus à cette ville rurale où la seule solution si on ne voulait pas rester seul était après 60 ans d’aller en maison de retraite.
    Merci de voir si cela peut être fait.
    .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut