La Fondation Crédit Agricole Solidarité et Développement lance un 3e appel à projets : « Agir pour la santé des plus fragiles – lutter contre le renoncement aux soins »

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : DISPOSITIFS MEDICAUX

Partager cet article

La Fondation Crédit Agricole Solidarité et Développement (CASD), reconnue d’utilité publique, mobilise 400 000 € pour soutenir 15 à 25 projets favorisant l’accès aux soins des plus fragiles et permettant de lutter contre le renoncement aux soins.

Pour la troisième année consécutive, la Fondation CASD choisit d’oeuvrer pour favoriser l’accès aux soins dans les territoires, convaincue que la préservation de la santé est un élément central de l’autonomie socioéconomique des personnes.

Un besoin d’accompagnement renforcé pour accéder aux soins

En réponse aux problématiques remontées par les associations, qui constatent que les publics fragiles ont besoin d’un accompagnement renforcé pour accéder aux soins, la Fondation CASD concentre cette année son action sur : « Agir pour la santé des plus fragiles – Lutter contre le renoncement aux soins », avec le soutien de la Médicale et de la CAMCA.

Ainsi, les projets soutenus pourront s’inscrire dans les thèmes suivants :

  • Médiation : information et accompagnement vers le soin
  • E-santé et télémédecine : utilisation des nouvelles technologies pour prendre en charge le patient
  • Dispositifs d’accès et de suivi des soins : soins mobiles/itinérants, centres de santé spécialisés…
  • Education sanitaire : actions de prévention, éducation thérapeutique….

Les associations et structures d’intérêt général éligibles au mécénat peuvent déposer leur dossier du 1er octobre au 9 novembre 2018 sur le site « fondation-ca-solidaritedeveloppement ». Chaque année, le jury recherche des initiatives concrètes ayant un impact réel et durable.

Plus de 225 projets reçus depuis 2016

Depuis 2016, la Fondation CASD a reçu plus de 225 projets en France métropolitaine et dans les
DOM, témoignant de l’ampleur des besoins et des multiples idées concourant à répondre aux
problématiques de terrain. En 2017, 18 projets ont été distingués dont 3 « projets coups de coeur ».
Depuis son lancement en 2015, la Fondation a accompagné près de 150 projets pour un montant de
plus de 3 millions d’euros, dont 800 000 euros pour les appels à projets.

Exemples de projets soutenus dans le cadre de l’appel à projets 2017 « Désertification médicale et accès aux soins » :

  • Un bus pour aller à la rencontre des personnes les plus éloignées du parcours de soins à Saint-Nazaire, par l’association A vos soins
    Depuis avril 2017, le bus « le MarSOINS » propose dans les quartiers prioritaires de Saint-Nazaire,
    des dépistages encadrés par des professionnels de santé dans les domaines dentaire,
    ostéopathique, optique, auditif ou encore dédié au VIH. En cinq mois d’activité, l’association a
    réalisé 196 dépistages. Près de 60% des dépistages ont été suivis d’une orientation vers un médecin
    généraliste ou un spécialiste : 8 000 €.
  • La plateforme MICI : proposer un bouquet de services aux malades de Crohn pour favoriser le maintien d’une qualité de vie optimale, par l’association François Aupetit
    Cette plateforme met à disposition du malade un carnet de santé regroupant tous ses documents
    en ligne dans un environnement sécurisé. Elle propose également des e-learning sur la maladie, les
    traitements, la nutrition, des forums d’échanges, etc. : 50 000 €.
  • Une nouvelle organisation du travail pour les infirmiers à domicile, centrée sur un exercice collectif, par l’association « Soignons Humain » en Hauts-de-France
    L’objectif de cette organisation est d’offrir aux infirmiers libéraux la possibilité de se faire remplacer, d’avoir un lieu pour échanger, de construire des partenariats et des projets de prévention. Le projet vise à accompagner les professionnels de santé qui souhaitent sortir de leur isolement professionnel. L’association réunit déjà trois équipes et souhaite en ouvrir une quatrième, sur le territoire de Merville-La Gorgue-Estaires (Nord) : 32 000 €.

Partager cet article

Cet article a été publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut