Le Collectif Je t’aide publie son plaidoyer 2022 afin de faire porter la voix des aidants

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : AIDANTS & AIDE AUX AIDANTS

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

À l’occasion de la Journée Nationale des Aidants, le Collectif Je t’aide à publier « Pas sans les 11 millions d’aidants.es ! ». Ce plaidoyer, comme chaque année, vise à faire entendre les revendications des aidants auprès des pouvoirs publics.

« Pas sans les 11 millions d’aidant.es » : leur donner la parole

Pour construire ce plaidoyer, le Collectif Je t’aide a décidé d’interroger des acteurs internes et externes de leur organisation. Lors d’une journée de participation citoyenne le 16 juin 2022 et grâce à une consultation en ligne, des groupes de travail ont pu établir les grands axes de cette année. Plus de 600 aidants ont pu témoigner de leur quotidien.

L’édition 2022 de ce plaidoyer s’intéresse à différentes thématiques : le statut aidant, les inégalités vécues, le répit, le repérage des aidants, la formation professionnel ainsi que les aidants en activité professionnelle. 5 axes stratégiques ont été définis afin de suivre la stratégie : « Agir pour les aidants ». Parmi ces directions, on retrouve :

  • La reconnaissance des aidants passe-t-elle forcément par un statut ?
  • Quand aider accentue les inégalités
  • Le répit : une nécessité pour tenir dans la durée
  • Aider et travailler
  • Repérer les aidants pour mieux les accompagner

Les 16 propositions du Collectif Je t’aide

  1. Réaliser une étude d’impact sur les apports et conséquences de la mise en place d’une reconnaissance officielle des aidants
  2. Améliorer la prise en charge des personnes vulnérables, à travers l’augmentation des moyens dédiés aux structures et professionnels de santé, du social et du médico-social et la revalorisation de ces métiers
  3. Élargir les conditions d’accès à des trimestres de majoration dans le cadre du calcul de la retraite
  4. Limiter les coûts pour les aidés et les aidants en renforçant les plans d’aides des personnes aidées. Ces plans d’aides doivent permettre une réponse exhaustive et accessible financièrement à leurs besoins. La coordination des professionnels à domicile (ex : care management) doit être également être soutenue financièrement pour un reste à charge nul pour les aidants
  5. Créer un bilan de santé annuel pour les aidants et garantir des consultations psychologiques gratuites, dès l’annonce du diagnostic de l’aidé et tout au long du parcours
  6. Conduire une étude nationale pour mettre à jour les statistiques sur les aidants
  7. Rendre effectif le droit au répit
  8. Élargir les possibilités d’expérimentation des offres de répit tout en garantissant la valorisation et la bientraitance des professionnels
  9. Sensibiliser le grand public à la question des aidants afin de les rendre visibles et qu’ils se reconnaissent
  10. Conduire une étude permettant de chiffrer les coûts cachés de l’hospitalisation en urgence des aidants et des aidés
  11. Accompagner les aidants à cerner les limites de leur rôle et conscientiser leur besoin de répit par le développement de la formation des aidants
  12. Élargir le congé de proche aidant
  13. Former les professionnels de l’emploi, du recrutement et de la formation professionnelle à la question de l’aidance, des compétences développées durant celles-ci et des besoins spécifiques des aidants en emploi et en recherche d’emploi
  14. Lancer une campagne d’information sur le congé proche aidant
  15. Revaloriser les métiers du soin, de l’accompagnement et du lien
  16. Former les professionnels au repérage et l’orientation des aidants quels que soit leur âge

Retrouvez en intégralité le plaidoyer 2022 du Collectif Je t’aide, « Pas sans les 11 millions d’aidant.es », en cliquant ici.


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut