L’Ehpad est mort, vive l’Ehpad : Brigitte Bourguignon annonce la mise en place d’une consultation citoyenne pour trouver un nouveau nom aux EHPADs

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

La Ministre déléguée auprès du ministre des Solidarités et de la Santé et chargée de l’Autonomie Brigitte Bourguignon a annoncé le lancement, dès l’automne 2021, d’une grande consultation citoyenne. L’objectif est de trouver un nouveau nom pour rebaptiser les établissements d’hébergements pour personnes âgées dépendantes : EHPAD.

Lundi 12 juillet, Brigitte Bourguignon a annoncé sur Twittter « L’Ehpad est mort, vive l’Ehpad ». Une phrase d’annonce qui ne laisse aucune ambiguïté sur la volonté de la ministre : donner un nouveau nom aux Ehpads. Pour cela, une grande consultation citoyenne devrait être lancée afin que chaque citoyen puisse participer à cette réflexion.

« Dessine-moi l’Ehpad de demain »

Le Gouvernement a dévoilé son nouveau plan d’actions concernant les établissements d’hébergements pour personnes âgées dépendantes : « Dessine-moi l’Ehpad de demain. »

En effet, la crise sanitaire a été révélatrice des forces et des faiblesses que pouvaient représenter le modèle de l’Ehpad, notamment dans l’accompagnement des résidents.

Suite au rapport présenté par la défenseure des droits, Claire Hédon, il semble évident que les Ehpads ont besoin d’être repensés. Pour cela, le gouvernement met en avant trois axes majeurs d’amélioration

  • Moderniser et innover dans les structure
  • Renforcer les soins
  • Ouvrir les établissements sur leur territoire et la société

Dans cette même dynamique, le Gouvernement va investir 2.1 milliards d’euros dans les EHPADs qui seront destinés à démultiplier les initiatives des acteurs sur le terrain. Ainsi, Brigitte Bourguignon souhaite réunir des architectes, urbanistes, artistes, élus et professionnels du médico-social et du logement, familles, personnes âgées… Pour penser conjointement à l’EHPAD de demain. 

Renommer les EHPAD pour donner un nouveau souffle

Ainsi, dans cette optique de redynamiser et redimensionner l’EHPAD de demain, la ministre souhaite également trouver un nouveau nom, signe d’un nouveau départ. Pour cela, elle fera donc appel à tous les citoyens afin que la nouvelle appellation soit adaptée à leurs envies et à leurs visions de l’EHPAD de demain. La consultation citoyenne devrait être lancée dès l’automne. 


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page