L’entreprise sociale Biens Communs lève 2,2M€ et annonce l’ouverture de trois habitats partagés pour personnes âgées

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : EHPAD & MAISONS DE RETRAITE

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

On estime que plusieurs centaines de milliers de personnes âgées souhaiteront vivre en 2030, dans un habitat partagé et accompagné. Il s’agit d’une colocation où des personnes en perte d’autonomie partagent une vie sociale et mutualisent des prestations d’aide à domicile. Très répandu en Allemagne ou aux États-Unis, ce mode d’habitat permet à de nombreuses personnes d’éviter ou de repousser l’entrée en EHPAD, en préservant au maximum leur liberté de choix.

Nouvel opérateur d’habitat partagé

Biens Communs, a été créé par l’équipe de l’entreprise sociale à mission Alenvi. Cette dernière développe depuis 2016 une activité d’aide à domicile qui revalorise le cadre de travail des auxiliaires de vie salariées grâce au modèle des équipes autonomes, inspirée de l’organisation Buurtzorg au Pays Bas. L’équipe d’Alenvi a également créé Compani, qui permet aux professionnels du prendre soin de se former, en ligne et hors ligne, sur la dimension humaine de leur métier, prégnante dans leur métier mais souvent occulté dans la formation.

Biens Communs a l’ambition de mettre l’humain et la création de liens au cœur de ses habitats partagés en développant une approche subsidiaire : la vie du quotidien sera co-organisée par les colocataires, leurs familles et les équipes autonomes d’auxiliaires en charge de l’accompagnement. Les personnes pourront vivre dans un cadre qu’elles modèleront à leur façon, qui sera moins normé que celui d’un établissement médico-social.

Des Biens dédiés à des personnes souffrant de troubles cognitifs

Les trois premiers Biens ouvriront en région parisienne (d’autres Biens seront ensuite développés dans d’autres régions). Ils seront dédiés à des personnes âgées ayant des troubles cognitifs comme la maladie d’Alzheimer. Les huit colocataires de chaque Bien seront accompagnés en permanence par deux auxiliaires de vie la journée et une auxiliaire de vie la nuit :

• L’Hay-les-Roses – Décembre 2021 : maison pour 8 colocataires
• Rueil-Malmaison – Mai 2022 : maison pour 8 colocataires
• Puteaux – Septembre 2022 : appartement sein d’un immeuble intergénérationnel développé par Kawaa

solidarité mains groupe

Le financement levé par Biens Communs est apporté par le fonds NovESS, dédié à l’économie sociale et solidaire, géré par Mandarine Gestion avec l’appui d’INCO et initié par la Banque des Territoires, ainsi que par Duc In Altum, structure d’investissement de Jérôme et Alix Nouzarède, pour qui « Biens Communs porte une vision humaniste centrée sur la création de liens, et une nouvelle façon d’accompagner les personnes Alzheimer, plus que jamais nécessaires sur l’ensemble du territoire français ».

Le projet Biens Communs rentre pleinement dans la stratégie du fonds NovESS qui accompagne déjà de nombreuses foncières sociales et solidaires. Nous pensons que des synergies pourront même à termes être développées avec des acteurs du logement social.

Christophe Deconinck, gérant du fonds NovESS

Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page