« Les mots des vieux », le plateau Korian qui souligne l’importance de bien nommer les choses, se déroulera jeudi 22 avril à 18 heures

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : FAITS DE SOCIETE

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

Depuis plusieurs mois, la Fondation Korian organise régulièrement des plateaux en live pour échanger, réfléchir et ainsi construire une nouvelle dynamique autour du thème du vieillissement. Jeudi 22 avril à 18 heures, le plateau Korian « Les mots des vieux » sera destiné à souligner l’importance de la sémantique dans la valorisation des personnes âgées.

« Mal nommer les choses, c’est ajouter au malheur du monde”, écrivait Camus. ”Papy”, ”3e âge”, “dément”, “grabataire”, “Alzheimer”, ”Placer en institution”, ”Inutiles”, … Souvent, les mots utilisés pour désigner le monde de la vieillesse sont approximatifs, réducteurs, voire inappropriés. C’est pour manifester toute l’importance du vocabulaire et l’impact des mots que la Fondation Korian organise en direct ce 22ème plateau.

Une bonne utilisation des mots est un facteur de réduction du mal-être chez les seniors

Ils signent des représentations négatives de l’âge. Ils témoignent de la gêne face au vieillissement. Ils montrent le défaut de conscience devant la seniorisation de la société. Ces raccourcis sémantiques, ces reprises mal comprises des termes médicaux, ces maladresses de langage, ce mépris à peine caché, cette nolangue technocratique, expriment fort bien la difficulté de saisir la transformation culturelle et sociale que porte la nouvelle donne démographique.

Surtout, cela prouve la permanence d’une peur d’une partie de la société, et des décideurs, devant l’âge qui avance. Partant de ce constat, la Fondation Korian pour le Bien-Vieillir avait lancé une étude pour identifier les champs sémantiques utilisés pour parler des personnes âgées et pour savoir quels termes il était préférable d’utiliser pour donner davantage de valeurs positives à la vieillesse afin que les “mots” ne viennent s’ajouter aux “maux”.

Inciter à entrer dans une démarche inclusive

Au-delà des mots, c’est bien notre attitude collective face à la transition démographique, notre regard sur l’âge, notre capacité à saisir le potentiel de créativité et de développement porté par la seniorisation de la société qui sont en jeu. C’est bien une bataille culturelle dont il s’agit. Une démarche inclusive en faveur de tous les âges.

La liste des participants au plateau Korian

  • Sophie BOISSARD, présidente de la Fondation Korian pour le Bien-Vieillir
  • Serge GUÉRIN, président du Conseil scientifique de la Fondation Korian pour le Bien-Vieillir
  • Aude LETTY, déléguée générale de la Fondation Korian pour le Bien-Vieillir
  • Delphine DUPRÉ-LÉVÈQUE, anthropologue, auteure, fondatrice de la page Facebook stop à l’isolement
  • Robert ROCHEBLAVE, responsable Korian France de la revue Soin à Cœur
  • Sophie DAREL, présentatrice, actrice et chanteuse
  • Audrey DUFEU, députée de Loire-Atlantique
  • Sophie BOISSARD, présidente de la Fondation Korian pour le Bien-Vieillir

Pour participer, une simple inscription en ligne et gratuite est nécessaire.


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page