Les seniors souhaitent être mieux informés sur les services à la personne

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

La FESP, Fédération du service aux particuliers, a publié les résultats d’une enquête réalisée par l’Ifop pour le compte de la Fédération auprès d’un échantillon de 972 personnes âgées de 50 ans et plus.

L’enquête révèle que plus d’un senior sur deux a déjà pensé à recourir à des services à la personne en cas de dépendance et souhaite être mieux informé.

Services à la personne - aide à domicile - shutterstockLes seniors et les services à la personne liés à une perte d’autonomie

La perte d’autonomie apparaît comme une conséquence du vieillissement pour laquelle le recours à des prestations de services est anticipé par 67% des personnes âgées de 50 ans et plus. En effet, à la question « Avez-vous déjà pensé aux services dont vous aurez besoin en cas de survenue d’une perte d’autonomie ? », 60% des seniors répondent qu’ils y ont songé pour eux-même, et 53% disent y avoir songé pour un proche (parent, grand-parent).

Autre information qui ressort de cette enquête : près d’une personne sur deux (51%) ayant anticipé les services liés à une perte d’autonomie souhaite recevoir des informations sur des services connectés.

FESP Fédération des Services à la personneLe souhait d’information quant aux services pouvant être proposés est particulièrement fort, et s’oriente avec des services couplant des interventions humaines et des services connectés (46%).

S’agissant du financement de ces services, les personnes interrogées considèrent en majorité (56%) que leur financement est à la charge de la personne dépendante elle-même ou à la famille quand une personne sur cinq (19%) estime pouvoir bénéficier d’une aide publique pour ces services.

« La prise de conscience d’un nombre croissant de Français du risque de perte d’autonomie doit être accompagné d’une information exhaustive de la part des conseils départementaux vers les personnes âgées et les aidants familiaux sur l’offre existante sur leur territoire », Guillaume Staub, président de la Commission « maintien à domicile »


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page