Marisol Touraine permet aux résidents d’EHPAD d’accéder aux soins d’hospitalisation à domicile

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : SANTE & E-SANTE

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

Marisol Touraine, Ministre des Affaires sociales et de la Santé, permet dorénavant à toutes les personnes âgées résidant en EHPAD d’accéder aux soins d’hospitalisation à domicile, et ce, sans conditions. En effet, la Ministre a levé les restrictions encadrant le recours à l’hospitalisation à domicile en EHPAD.

Marisol Touraine

Mieux prendre en compte les besoins des résidents en EHPAD

Les personnes âgées concernées pourront accéder à un ensemble de soins dans leur établissement de résidence, sans avoir à se déplacer à l’hôpital, à partir du 1er mars 2017. Cette décision va permettre de « mieux prendre en compte les besoins des résidents d’EHPAD, âgés et vulnérables », d’après le Ministère des Affaires Sociales et de la Santé.

« J’ai pris cette décision pour offrir aux personnes âgées vulnérables des soins toujours plus adaptés, un accompagnement personnalisé, une attention de chaque instant. L’hospitalisation à domicile n’est pas un mode d’hospitalisation par exception, c’est un mode d’hospitalisation de droit commun », a déclaré Marisol Touraine.

Lire aussi : Orientation en hospitalisation à domicile : bientôt un algorithme pour aider les prescripteurs ?

Focus sur l’intervention de l’hospitalisation à domicile en EHPAD

L’intervention de l’hospitalisation à domicile en EHPAD est possible depuis 2007. Ce mode de prise en charge, étendu en 2012 à l’ensemble des établissements sociaux et médico-sociaux, était jusqu’ici soumis à des restrictions.

medecin-hopital-fin de vieParmi elles :

  • l’assistance respiratoire,
  • la nutrition parentérale et entérale,
  • les traitements intraveineux,
  • les soins palliatifs,
  • la chimiothérapie anticancéreuse,
  • la surveillance post-chimiothérapie,
  • la prise en charge de la douleur,
  • les pansements complexes,
  • les traitements post-chirurgicaux,
  • la rééducation orthopédique ou neurologique,
  • les soins de nursings lourds, la surveillance de radiothérapie,
  • les transfusions sanguines,
  • la surveillance d’aplasie
  • ou encore les sorties précoces de chirurgie.

Source : communiqué de presse


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page