MonSenior inaugure ses premières maisons et donne un nouveau souffle à l’accueil familial

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : BIEN-VIVRE CHEZ SOI

Partager cet article

MonSenior a inauguré hier son tout premier hameau de trois maisons dans l’Ain (01). Un projet innovant pour répondre au double enjeu de l’attractivité des métiers du prendre soin et de l’hébergement des personnes en perte d’autonomie. MonSenior, fondée en 2019, poursuit ainsi sa mission d’intérêt général et va encore plus loin dans l’accueil familial.

Logo Mon Senior

Les maisons MonSenior, un foyer adapté, sécurisé et chaleureux

Dispositif d’hébergement pour des personnes en perte d’autonomie, l’accueil familial constitue une alternative à l’EHPAD ou au maintien à domicile. L’accueillant familial sélectionné par MonSenior est un professionnel du médico-social agréé par le conseil départemental qui peut accueillir jusqu’à trois personnes âgées et/ou en situation de handicap au sein du domicile qu’il occupe avec ses proches. Sécurisée, réglementée, contrôlée et humaine, cette solution coche toutes les cases pour répondre à l’enjeu du développement des solutions alternatives à l’hébergement en institution.

Les maisons MonSenior viennent compléter ce dispositif en offrant des habitations sécurisées, adaptées et confortables. Constitués de trois maisons reliées par un vaste jardin partagé, les hameaux MonSenior regroupent environ 18 personnes. L’ensemble bénéficie du mode constructif vertueux d’Ossabois, entreprise de construction de bâtiments hors-site en bois, qui permet de raccourcir la durée des chantiers, de minimiser l’empreinte carbone et de respecter tous les engagements en termes de coûts, de qualité et de délais. Véritable espace de vie collectif, le jardin des cinq sens est un lieu de rencontres, de stimulation, de promenade, de contemplation. En son centre, l’orangerie est un espace couvert, chauffé et climatisé qui accueille les moments de convivialité : barbecue, réunions de famille, activités intergénérationnelles.

La conception des maisons prend en compte les besoins de chacun. Les trois bénéficiaires, profitent du rez-de-chaussée avec des chambres et salle de bain individuelles ouvertes sur le jardin. Elles sont adaptées à la perte d’autonomie, tout comme les espaces conviviaux chaleureux et non stigmatisants destinés aux moments de partage. L’accueillant, lui, vit au 1er étage avec sa famille. Cet espace privatif est également ouvert sur la pièce de vie du rez-de-chaussée. Il peut ainsi exercer son métier dans un cadre de vie adapté tout en bénéficiant de la solidarité et de l’entraide des deux autres accueillants des maisons voisines. 

Xavier Breton, député de l'Ain et conseiller régional de la région Auvergne-Rhône-Alpes

Nous sommes fiers d’accueillir cette première nationale. La question de la dépendance nécessite des réponses concrètes et la vôtre en fait partie. […] Les conditions d’hébergement et de prise en charge proposées par MonSenior redonnent un sens humain et de proximité au métier d’accueil familial.

Xavier Breton, député de l’Ain et conseiller régional de la région Auvergne-Rhône-Alpes

Les ambitions de MonSenior à horizon 2026

L’inauguration de ce premier hameau marque le début d’un développement sur l’ensemble du territoire français. MonSenior donne un nouveau souffle à cette activité en combinant expertises médico-sociale et immobilière soit l’organisation et le suivi de séjours en accueil familial ainsi que la conception, la construction et l’exploitation des maisons conviviales et adaptées qui abritent ces séjours. 

Grâce au déploiement de ces hameaux, MonSenior répond au double enjeu de l’attractivité des métiers du prendre soin et de l’hébergement des personnes en perte d’autonomie. Les accueillants familiaux peuvent compter sur un réseau d’entraide composé d’autres accueillants familiaux ainsi que de remplaçants. Ils peuvent aussi s’appuyer sur l’écosystème médical et paramédical qui émerge à proximité des hameaux. Les bénéficiaires, eux, évoluent dans des maisons équipées, sécurisées et partagent des moments de vie avec les habitants du hameau ainsi qu’avec les acteurs de la vie locale de la commune d’implantation.

D’ici 2026, 350 hameaux seront déployés sur l’ensemble du territoire afin de proposer 1 050 maisons, 1 050 postes d’accueillants familiaux et 3 150 places d’hébergement. À plus court terme, d’ici fin 2023, 50 projets sont en développement dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, territoire où est née l’entreprise MonSenior. Dès 2024 des hameaux s’ouvriront dans de nouvelles régions.

Alexandre Nicolet, l’un des quatre fondateurs de MonSenior

Nous abritons des histoires de vie et travaillons à les conjuguer en fonction des personnalités, des besoins d’accompagnement et des habitudes de chacun. Nos points de ralliement sont de belles maisons conçues avec soin, écologiques et adaptées. Elles apportent de la sérénité et du confort en réponse aux angoisses souvent liées au vieillissement et à l’isolement.

Alexandre Nicolet, l’un des quatre fondateurs de MonSenior

Partager cet article

Cet article a été publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut