Orpea affiche une perte record de 4 milliards d’Euros sur son exercice 2022

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : EHPAD & MAISONS DE RETRAITE

filiere silver economie international festival 2024
Solutions pour bien vieillir
Partager cet article

Le groupe Orpea, dans la tourmente depuis la publication du livre « Les Fossoyeurs » vient de publier ses comptes annuels. Orpéa affiche une perte de 4 milliards d’Euros en 2022 que le groupe explique par une nécessaire phase de restructuration.

Logo Orpea

Le vendredi 12 mai, Orpea, acteur dans la prise en charge globale de la Dépendance en Europe, a publié ses comptes annuels et affiche une perte de 4 milliards d’euros. Le groupe affichait un bénéfice de 65 millions d’euros en 2021. Dès l’annonce des résultats, une chute de 4% a été observée pour le cours du titre en Bourse.

Orpea : un chiffre d’affaire en baisse reflété par une restructuration du groupe

En février, Orpea a communiqué sur une restructuration financière, suite à un accord conclu avec la Caisse des Dépôts et consignations (CDC) ainsi que d’autres investisseurs. Un groupe d’actionnaires a d’ailleurs désapprouvé ce plan de sauvegarde.

Les comptes 2022 reflètent la remise en ordre profonde et l’ampleur du changement qu’il fallait impulser dans l’entreprise. 2022 aura été une année de rupture pour ORPEA. Aujourd’hui, c’est vers l’avenir que nous sommes tournés.

Laurent Guillot Président-directeur général du groupe Orpea

Laurent Guillot, Directeur Général du Groupe Orpea, a présenté dans une vidéo les différents axes du plan de refondation lancé en novembre 2022.

Restructuration du Groupe Orpea : une perte reflétée par l’inflation

Le Groupe Orpea explique que les résultats de ses comptes ont été sévèrement impactés par l’inflation. En effet, les coûts budgétaires en alimentation et en énergie ont augmenté. L’augmentation légère du taux moyen d’occupation des établissement n’a pas suffit à compenser les effets négatifs de l’inflation et la réduction des compensations liées à la Covid-19. En effet, dans plusieurs pays d’Europe, les compensation gouvernementales liées à la Covid-19 ont diminué. Pour rappel, Orpea est présent dans 23 pays d’Europe.

Il en va de même pour les salaires, qui ont été revus à la hausse pour attirer le personnel et ainsi faire face au manque de main d’œuvre, ce à quoi s’ajoute des nouveaux recrutements. En Novembre 2022, le groupe s’est engagé à embaucher 550 personnes par mois d’ici la fin de l’année, plus 800 embauches par mois à partir de 2023.

La Refondation du Groupe est largement engagée. En quelques mois, nous avons reconstitué une équipe de direction éthique et engagée. 

Laurent Guillot Président-directeur général du groupe Orpea

Une restructuration qu’Orpea espère boucler fin 2023

Cette restructuration s’accompagne d’une dépréciation immobilière du groupe due à un ajustement des cessions immobilières. Orpea a décidé d’adopter une nouvelle méthode comptable afin de rendre ses comptes plus comparables à ceux des entreprises exerçant la même activité. Cette nouvelle méthode consiste à évaluer les ensembles immobiliers au coût historique plutôt qu’à leur valeur réévaluée.

Lors de sa publication des résultats annuels, Orpea a également confirmé le vote officiel du plan de restructuration.

Grâce au plan de restructuration financière proposé, qui doit être soumis dans les prochaines semaines au vote des classes de parties affectées dans le cadre de la procédure de sauvegarde accélérée, le Groupe disposera d’une structure financière assainie, des moyens de financer son plan de Refondation, et pourra sereinement se consacrer à la poursuite de sa transformation.

Laurent Guillot Président-directeur général du groupe Orpea

Partager cet article

Cet article a été publié par la Rédaction le

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut