Prévention de l’isolement et de la sédentarité des séniors: la startup WeWard collabore avec le CHU de Nice pour le projet Bien Vieillir

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : LUTTE CONTRE L'ISOLEMENT

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

L’espérance de vie a progressé d’environ 3 années tous les dix ans en France au cours des dernières décennies. Elle peut être considérée comme l’un des progrès majeurs du XXème siècle mais aussi comme l’un des plus grands défis de la société contemporaine. Selon l’INSEE, les personnes de 60 ans et plus sont en nombre de 16 millions et elles seront 20 millions d’ici 2030. Ayant un tiers de population âgée de plus de 60 ans, la ville de Nice est une véritable ville-miroir de ce modèle national de 2030.

Forts de ce constat, le Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Nice, ses partenaires et mécènes, ont lancé en janvier 2020 le projet Bien Vieillir, un projet ambitieux destiné à inventer le modèle du Bien Vieillir et le futur de la santé. Ce projet s’appuie notamment sur l’application mobile WeWard, qui a pour objectif de prévenir l’isolement et la sédentarité des seniors en récompensant leur activité physique.

WeWard ou comment prévenir l’isolement et la sédentarité des séniors

Une problématique récurrente qui affecte les seniors est le manque d’une activité physique régulière: un nombre non négligeable d’entre eux n’atteint pas les 10 000 pas journaliers recommandés par l’OMS pour être en bonne santé. A cela s’ajoute la sédentarité, qui fait partie des dix premiers facteurs de risque de mortalité dans le monde.

L’activité physique est un des moyens les plus efficaces pour bien vieillir. C’est avant tout un changement dans nos comportements du quotidien ! Et tout est question de motivation. Grâce à ce partenariat avec WeWard, où vos pas vous rapportent, et en lien avec la plateforme fragilité du CHU de Nice et de notre université Côté d’Azur, c’est bien le but recherché. Avec nos collègues du STAPS, dans le cadre du grand projet Nice Bien Vieillir 2030, tout est mis en œuvre pour que nos concitoyens prennent de l’âge, en forme et autonomes, sur notre territoire azuréen.

Professeur Olivier Guérin, Chef du Pôle Réhabilitation Autonomie Vieillissement du CHU de Nice et Président de la Société Française de Gériatrie et Gérontologie (SFGG).

Lire aussi : Bien-Vieillir : Un projet du CHU de Nice en partenariat avec Malakoff Humanis

La sédentarité et l’isolement sont au cœur des préoccupations du projet Bien Vieillir

La startup WeWard a mis en place une application mobile qui récompense financièrement ses utilisateurs pour leur activité physique : la marche à pied. Plus on marche, plus on gagne de l’argent. L’application incite ainsi ses utilisateurs à pratiquer une activité physique et a pour mission de lutter contre la sédentarité en France.

Dans le cadre du projet Bien Vieillir, la startup mettra dans les mains de 1500 seniors l’application mobile WeWard. Ces seniors seront récompensés quotidiennement pour leur activité physique. Ainsi, la startup tentera d’évaluer l’acceptabilité de l’application WeWard chez les personnes âgées et ses conséquences sur l’engagement dans la pratique d’activité physique.

Pour ce faire, un ensemble de données sera collecté:

  • directement via l’application (accéléromètre, géolocalisation, vitesse de marche, dénivelé, utilisation de l’application, podomètre…
  • via une série d’analyses effectuées au sein de la plateforme fragilité du CHU de Nice (plateformes de forces, caméras optoélectroniques, électrodes électromyographiques, ergomètre isocinétique, impédancemètre…)
  • via des questionnaires psychométriques,afin de mesurer avec précision l’impact physique et psychologique de l’application sur le comportement des seniors et leur santé.

Les résultats de cette étude, qui pourront faire l’objet d’une publication scientifique, pourraient constituer une découverte majeure sur les catalyseurs à la pratique d’une activité physique et donc limiter les risques d’isolement et de dépendance.


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page