Réforme des retraites : Jean-Paul Delevoye nommé haut-commissaire

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : RETRAITE

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

Jean-Paul Delevoye, ancien ministre sous Jacques Chirac et proche d’Emmanuel  Macron, a été nommé jeudi 14 septembre 2017 haut-commissaire à la réforme des retraites. A l’âge de 70 ans, l’ancien président du Conseil économique social et environnemental (CESE) sera chargé de coordonner cette réforme visant à « mettre en place un système universel de retraite par répartition » en France.

> Consulter le décret officiel

Retraite - Personne âgée - Réforme des retraite - Pension de retraite

Jean-Paul Delevoye, chargé de coordonner la réforme des retraites

Christophe Castaner, porte-parole du gouvernement, a déclaré lors du compte-rendu du Conseil des ministres :  « J’évoquais quelques nominations, permettez-moi de confirmer celle de Jean-Paul Delevoye ».

Ancien ministre de la fonction publique de Jacques Chirac (2002-2004), Jean-Paul Delevoye a déjà piloté la réforme des retraites des fonctionnaires, réussissant à rallier les syndicats autour de la table après plusieurs mois de conflit.

Cette expérience lui a permis de tirer le constat que « le haut-commissaire aux retraites doit avoir du crédit auprès de chacun » des interlocuteurs.

Lire aussi : Ce qui va changer en matière de santé : les déclarations du Premier Ministre

Une réforme des retraites annoncée pour 2018

Ce père de quatre enfants sera donc chargé de piloter la réforme des retraites que l’Elysée espère pouvoir lancer dès 2018.

L’objectif est « de mettre en place un système universel de retraites par répartition et que ce système garantisse l’égalité de tous devant le risque vieillesse, pour faire en sorte qu’un euro cotisé donne à tous les mêmes droits à pension », a expliqué Christophe Castaner.

Cette réforme suppose « d’harmoniser les nombreux régimes existants. Il en existe 37 actuellement en France », a souligné Christophe Castaner, tout en expliquant que l’objectif est d’engager « rapidement les discussions avec les partenaires sociaux, pour aboutir à une loi-cadre, qui sera préparée évidemment en lien avec Jean-Paul Delevoye et par la ministre des Solidarités et de la Santé Agnès Buzyn au premier semestre 2018 ».

Source


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page