Regard sur la SilverEco : Serge Guérin, Professeur à l’INSEEC Paris

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

Dans le cadre de l’Annuaire national de la Silver économie 2017, SilverEco.fr a donné la parole à Serge Guérin, Professeur à l’INSEEC Paris, qui dirige le MSc « Directeur des établissements de santé » et qui nous parle des grands axes de la Silver économie.

L’Annuaire national de la Silver économie 2017 est édité sous le haut patronage du Premier Ministre, le patronage du Ministère de l’économie et des finances, et du Ministère des Affaires Sociales et de la Santé et du Secrétariat d’Etat Chargé des Personnes Âgées et de l’Autonomie.

Silver économie & Silver société

serge-guerinQuatre axes résument la Silver économie : développement économique global pour répondre aux besoins et usages des 16 millions de plus de 60 ans ; transformation de l’écosystème du soin et de la santé sur fonds de démarches e-santé et de chronicisation de la maladie ; investissements d’innovation technologique s’appuyant sur la smart city et la domotique, le suivi à distance, l’adaptation de l’habitat ; enfin innovation sociale en privilégiant les logiques de mutualisation, de participation sociale des seniors et de proximité.

La Silver économie s’adresse à des publics dont les modes de vie, les situations économiques et sociales, l’organisation familiale ou encore les revenus sont pluriels.

Il s’agit d’abord de répondre aux attentes réelles et non de plaquer des représentations et des solutions toutes faites.

La réponse technologique n’est pas la seule à devoir être mobilisée : l’enjeu consiste à réintroduire du lien et du service physique de proximité. Les entreprises locales, les artisans, ou encore les entreprises sociales et les associations sont aux premières loges pour développer une économie de l’accompagnement et de l’attention.

Réussir la société de la longévité impose de placer l’attention à l’autre au cœur de la dynamique économique et sociale.


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page