Remise des prix de l’appel à projets « Cultiver le lien intergénérationnel : se rencontrer, échanger, faire ensemble »

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : INTERGENERATIONNEL

Partager cet article

La Fondation des petits frères des Pauvres, à l’occasion de son 15ème anniversaire, a souhaité lancer son premier appel à projets sur le thème « Cultiver le lien intergénérationnel : se rencontrer, échanger, faire ensemble ».

10 lauréats vont bénéficier d’un soutien de la Fondation de 10 000 à 30 000 euros pour leurs actions favorisant les interactions fructueuses entre les personnes âgées et les générations plus jeunes.

Logo fondation des petits frères des pauvres

Qui sont les 10 lauréats de la Fondation des petits frères des Pauvres ?

Un jury composé de 5 membres s’est réuni pour désigner les 10 lauréats. Parmi 190 projets que la Fondation a reçus, le jury a souhaité répartir sa dotation au profit de 10 projets particulièrement :

  • Astérya pour son projet Les Connecteurs citoyens : accompagner et soutenir les personnes âgées désireuses de s’engager dans des projets solidaires.
  • Et pourquoi pas ? pour son projet Se raconter nos interdits d’hier et d’aujourd’hui : proposer aux jeunes adolescents d’une Maison d’Enfants à Caractère Social (MECS) et aux personnes âgées vivant en EHPAD de partager leurs vécus.
  • Ka’fête ô mômes : accueillir des enfants, des parents mais aussi des personnes âgées du quartier pour penser et partager des choses ensemble tout au long de l’année.
  • Liens intergénérationnelsOLD’UP pour son projet Être âgé et acteur du dialogue numérique contemporain : investir la problématique de la fracture numérique entre générations et concevoir une formation à destination de jeunes « enseignants » du numérique auprès de personnes âgées.
  • Optim-ism – Collectif Syklet pour son projet Happy Syklett : proposer des balades en vélo-cargo aux personnes âgées peu mobiles, résidentes en établissement, et aux jeunes pédaleurs, mineurs faisant l’objet d’une décision judiciaire.
  • L’Outil en Main sur la transmission du savoir-faire à travers des générations : initier les enfants dès l’âge de 9 ans à l’artisanat à travers des séances animées bénévolement par des femmes et des hommes de métier, professionnels et retraités.
  • La Maison en Ville : développer la cohabitation intergénérationnelle. Jeunes et aînés font toit commun et se rendent un service mutuel : une présence conviviale, un logement à coût modéré, un conseil, de petits services.
  • Mémoire et santé pour son projet Le Sans Fourchette : lutter, par le plaisir de la table, contre l’isolement et la dénutrition des personnes atteintes de troubles neurocognitifs.
  • Le temps pour toiT pour son projet On cohabite, on s’épaule ! : déployer l’habitat partagé intergénérationnel. Jeunes, moins jeunes, personnes âgées se retrouvent autant dans la position d’hébergeur que d’hébergé.
  • Tud Ar Vro pour son projet Mini ferme ludique et partagée : rassembler dans un lieu inter-âge, au sein d’un établissement pour personnes âgées.

Les internautes ont été ensuite invités à choisir leur projet coup de cœur parmi les 10 lauréats.

  • Coup de cœur des petits frères des Pauvres (bénévoles, personnes accompagnées, donateurs, salariés) : Le Sans Fourchette
  • Coup de cœur du grand public : L’Outil en Main

Les deux projets ont chacun bénéficié de 5 000 euros en plus.

« Cet appel à projets de promotion de l’intergénérationnel a connu un véritable succès puisque nous avons reçu 190 réponses. La preuve que les liens entre les générations sont au cœur des préoccupations de nos concitoyens et source d’innovation », se réjouit Delphine Binard, Directrice de la Fondation des petits frères des Pauvres.


Partager cet article

Cet article a été publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut