Renforcement de l’accès territorial aux soins : le plan d’Agnès Buzyn

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : SANTE & E-SANTE

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : POLITIQUE

Partager cet article

Chaque territoire est différent. La démarche pour l’égal accès aux soins vise à ce que chaque territoire dispose d’un projet de santé adapté et sur mesure.

Un nouveau projet de santé territorial propose des solutions aux problématiques identifiées par les patients, mais aussi par les élus et les professionnels de santé. D’après le Ministère des solidarités et de la santé : « il sera construit et mis en oeuvre avec les agences régionales de santé (ARS) et leurs partenaires institutionnels régionaux ».

Renforcer l'accès territorial aux soins

Renforcer l’accès territorial aux soins

Agnès BUZYNAgnès Buzyn, Ministre des solidarités et de la santé, explique : « Aujourd’hui, l’enjeu est d’assurer une présence soignante adéquate partout et au moment où cela est nécessaire. Je suis convaincue qu’il faut s’appuyer sur les dynamiques qui partent des territoires », avant de poursuivre :

« Le rôle de l’Etat, des agences régionales de santé et de l’Assurance maladie est d’accompagner et d’encourager ces initiatives locales. Ce plan propose un panel de solutions adaptables à chaque territoire. A cet effet, des mesures de simplification législatives ou réglementaires contribueront à libérer toutes les possibilités d’exercice et à soutenir les organisations innovantes ».

Renforcer l’accès territorial aux soins : les 4 priorités

Renforcer l’offre de soins dans les territoires au service des patients : une présence médicale et soignante accrue

  • Priorité 1Aider à l’installation et à l’exercice des médecins dans les zones en tension
  • Faciliter le cumul emploi/retraite des médecins
  • Développer les consultations avancées
  • Créer des postes « d’ assistants partagés » entre la ville et l’hôpital
  • Généraliser le contrat de médecin adjoint
  • Favoriser les stages ambulatoires des professionnels de santé en formation
  • Faciliter les remplacements et l’exercice mixte (salarié/libéral)
  • Développer les coopérations entre les professionnels de santé afin de rendre un meilleur service à la population
  • Organiser la contribution des centres médicaux des armées

Mettre en oeuvre la révolution numérique en santé pour abolir les distances

  • Priorité 2Inscrire la télémédecine dans le droit commun dès 2018
  • Accompagner l’équipement des établissements médico-sociaux, des établissements de santé (dont les hôpitaux de proximité), des maisons de santé pluri-professionnelles et des centres de santé dans le déploiement de la télémédecine
  • Faire émerger les territoires digitaux

Favoriser une meilleure organisation des professions de santé pour assurer une présence soignante pérenne et continue

  • Priorité 3Soutenir le développement des maisons de santé pluri-professionnelles, des centres de santé et de tous les modes d’exercice coordonné
  • Garantir une réponse aux demandes de soins non programmés aux heures d’ouverture des cabinets en s’appuyant sur les initiatives professionnelles
  • Créer un guichet unique d’information et d’orientation pour l’exercice des professionnels de santé
  • Simplifier la prise en charge des patients en situation complexe en faisant converger financièrement les dispositifs d’appui aux parcours complexes selon les territoires.

Une nouvelle méthode : faire confiance aux acteurs des territoires pour construire des projets et innover

  • Priorité 4Co-construire un projet d’animation et d’aménagement du territoire par les professionnels de santé, les usagers, les institutions et les élus des territoires
  • Créer un cadre commun permettant aux professionnels de santé d’expérimenter de nouvelles organisations
  • Evaluer régulièrement la mise en place des différentes actions territoriales
  • Appuyer les agences régionales de santé dans l’accompagnement des projets de territoire

Partager cet article

Cet article a été publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut