« Retour sur l’aventure Stop à l’isolement », Tribune de Delphine Dupré-Lévêque, Fondatrice de la page Facebook « Stop à l’isolement »

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : LUTTE CONTRE L'ISOLEMENT

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : FAITS DE SOCIETE

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

Le 18 mars 2020, quelques jours après l’annonce du gouvernement d’interdire toutes les visites des familles aux résidents des EHPAD, est née la page Facebook « Stop à l’isolement ». L’objectif : transmettre des messages de soutien aux résidents et aux professionnels qui allaient se retrouver dans un grand enfermement. Retour sur la genèse de cette aventure avec Delphine Dupré-Lévêque.

En créant la page Facebook, je voulais aussi inciter les familles à utiliser tous les moyens possibles pour maintenir le contact d’autant que les moyens de communication dont nous disposons aujourd’hui sont particulièrement nombreux et rapides.

Naissance du concept Stop à l’isolement

Pour que mes messages puissent avoir un maximum d’impact, j’ai immédiatement contacté Sophie Darel. Je lui ai expliqué ce que je souhaitais faire et à quel point il fallait s’engager et s’engager vite. Le virus s’attaque aux plus fragiles… Elle a compris, elle m’a suivie.

Avec Sophie Darel, nous avons réalisé une première vidéo où elle nous raconte sa première télé, nous présente ses chiens. Grâce à son mari, grâce à deux portables, même confinés, nous avons réussi à filmer et enregistrer. S’en suivent les premières vidéos de Michel Drucker où il raconte sa rencontre et son histoire avec sa chienne Izia que l’on voit chaque dimanche dans son émission. Le concept est né.

Privilégier l’interactivité

Comme une page Facebook est interactive, il est facile de demander aux animateurs qui nous suivent d’interroger les résidents de leur EHPAD mais aussi les salariés sur leur choix des personnalités dont ils souhaitent recevoir le soutien.

Simultanément, beaucoup de personnes âgées à domicile nous adressent aussi leur souhait. Michel Drucker a accordé de nombreuses interviews où il a été souvent sollicité pour parler de son engagement auprès des EHPAD et des personnes isolées via la page Facebook « Stop à l’isolement ». Grâce à cette médiatisation, le nombre d’abonnés à la page augmente rapidement.

Le soutien technique d’Arthrose TV et la constitution d’une équipe

Mais les vidéos n’arrivent pas comme par miracle sur la page Facebook, encore faut-il les monter ? Là aussi, à l’aide ! C’est là que Xavier Larroque intervient. Il est le co-fondateur d’Arthrose tv (je suis totalement fan depuis le jour où j’ai découvert ce journal aussi drôle que décalé, écrit et réalisé par des résidents, le personnel et les familles). Je ne l’ai jamais vu et c’est toujours vrai à ce jour. Nous échangeons régulièrement par téléphone. Je suis à Périgueux, il est à Toulouse. Lorsque nous échangeons sur le projet, il me propose immédiatement son aide. C’est lui qui bénévolement assure depuis le départ la quasi intégralité du montage des vidéos. La toute petite équipe de « Stop à l’isolement » prend forme. Ma première vidéo et celle de Sophie sont un succès et on sent que les EHPAD, les familles et un peu toute la population commencent à s’apercevoir du besoin et de la chance de nos moyens de communication.

Le soutien de Michel Drucker

Malgré tout la situation s’aggrave et il nous faut aller plus vite, pouvoir proposer un peu de réconfort aux résidents et pouvoir dire aux équipes à quel point nous pensons à elles, nous les admirons et que nous tentons de les soutenir. Il faut voir plus haut, il faut rappeler Sophie et voir avec elle qui pour nous accompagner dans cette aventure ? Immédiatement elle pense à Michel Drucker qui accepte dans la foulée. J’entre en contact et je lui explique. Il nous envoie sa première vidéo. Quel succès !

https://www.facebook.com/stoplisolement/videos/2773516836094896/

Nous devons beaucoup à Michel Drucker, il est depuis très souvent invité à parler de notre action. Il est autant un parrain que le nouvel ambassadeur des personnes les plus isolées.

Répondre à la demande, grandissante

En réponse aux souhaits des résidents et des équipes, la page grandit. Les personnalités sollicitées nous rejoignent chaque jour même si nous n’y arrivons pas toujours (on espère toujours Soprano mais nous ne désespérons pas). Nous évoluons, nous programmons.

Extrêmement sensible à cette problématique, Michel Drucker s’investit pleinement et décide de nous faire parvenir deux vidéos par semaine. Il décide même de se mettre en cuisine. Il y a un début à tout même à 77 ans ! Un exemple pour tous. Michel Drucker est confiné mais avec sa fille et sa petite fille. D’autres personnalités sont confinées mais totalement seules et bien en peine pour faire une vidéo à partir de leur portable. Avec mon fils nous assurons des tutorats mais avec d’autres, nous serons obligées d’abandonner et ce n’est d’ailleurs pas toujours les artistes les plus âgés qui ont de le plus de difficultés avec ces nouveaux outils. (Entre nous, Michel Drucker avait toujours un Blackberry … mais cette période lui a permis aussi de découvrir et de s’initier… il a un beau smartphone tout neuf et une tablette!)

De plus en plus d’animateurs nous contactent et nous répondons aux souhaits. Certains établissements n’ont pas Facebook, d’autres pas d’accès internet, nous transmettons alors directement les vidéos choisies aux personnes qui le souhaitent. Puis, nous découvrons petit à petit que notre public s’élargit. Dès le départ nous souhaitions aussi pouvoir faire parvenir aux personnes les plus isolées chez elles ces vidéos grâce aux auxiliaires de vie notamment. Cependant l’isolement est si grand à domicile et les besoins si immenses qu’il est difficile pour elles de prendre ce temps pour regarder avec les personnes âgées des vidéos même si elles ne durent que deux minutes.

https://www.facebook.com/stoplisolement/videos/2563640413886405/

Face à la réalité de l’isolement

Au fil des jours, nous recevons toujours plus de messages de personnes qui vivent à domicile. Certaines personnes sont très âgées, parfois plus jeunes mais isolées du fait d’un handicap ou d’une maladie et qui nous font part de cette joie procurée par ces petits programmes que l’on ne retrouve nulle part ailleurs. Mais j’ai aussi reçu de véritables appels au secours. J’ai répondu à chaque message, et grâce aux plateformes de soutien téléphoniques qui ont été mises en place, j’ai pu orienter ces personnes pour qu’elles puissent trouver le soutien dont elles avaient besoin. Ensemble !

En mode contributif

Puis grâce à mon éditeur, Marie Quiniou a rejoint l’équipe. Elle gère désormais la page. Ouf quel soulagement ! Gérer une page est un vrai métier et ce n’est pas le mien. Voilà quelqu’un de professionnel qui a permis un meilleur développement. Et peu à peu quelques personnes nous ont rejoint. J’ai pu aussi compter sur Loulou le chat notre mascotte du samedi. En effet, quelques jours après le confinement, c’était le printemps. Bien triste, pour tous ceux qui n’avaient pas de balcon, pas de jardin et pour tous ceux dont l’univers se restreint à une chambre, de ne plus suivre l’évolution et la renaissance de la nature si belle en cette saison. Ainsi, mon amie Aline a pris soin de prendre en photo son chat. Nous avons compilé des photos de son jardin et du mien et mon fils a assuré chaque semaine le montage en musique. Depuis le déconfinement, ce sont désormais les animateurs, jardiniers et résidents des EHPAD qui partagent leur jardin et nous faisons comme cela un tour de France.

Continuer l’aventure, solidaires

Les jours passent, le nombre d’abonnés augmentent. Nous approchons du déconfinement … nous arrêtons, nous continuons ? Les messages sur facebook sont clairs. Beaucoup nous encouragent à poursuivre. Le déconfinement n’est pas signe de la fin de l’isolement pour beaucoup « Vos vidéos me font du bien. » « On se sent moins seuls, on se sent soutenu ». Même des professionnels ont pris l’habitude le soir en rentrant après leur journée de travail de se rendre sur la page pour suivre la vidéo du jour.

Ainsi l’aventure continue. La solidarité est toujours là et les besoins de soutien toujours présents. Aujourd’hui, nous poursuivons donc, mais cela nécessite de maintenir la mobilisation des personnalités, d’en accueillir de nouvelles. C’est le cas de Hervé Vilars, Thierry Beccaro, Marie-Paule Belle bien d’autres, mais si je dois retracer une histoire, une rencontre (enfin jusqu’à ce jour je ne l’ai toujours pas rencontré pour de vrai), je retiendrai ZIZE, Zize Dupanier. Très honnêtement, je ne la connaissais pas et j’ai même peut-être eu un peu de réticence quand on m’a donné son numéro mais je l’ai appelée. A l’issue de notre échange un seul mot à retenir : la générosité. Et je crois que cela se ressent dans toutes ces vidéos qui sont d’ailleurs celles qui ont le plus grand nombre de vues et les plus partagées. Aujourd’hui, j’ai même pu passer commande et Zize a écrit des sketchs qui concernent directement « Stop à l’isolement » … Peut-être que l’on verra un jour tout cela dans un spectacle ?

https://www.facebook.com/stoplisolement/videos/246926943389272/

En attendant, en décembre, Zize, Sophie Darel, Michel Drucker et peut-être d’autres, nous espérons une montée des marches au Palais des Festivals de Cannes à l’occasion du Festival SilverEco !

Ainsi Stop à l’isolement se poursuit avec des personnalités engagées et solidaires. Merci. Ensemble !

Stop à l’Isolement est vraiment une belle aventure humaine.

Delphine Dupré-Lévêque


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page