Retour sur le Colloque Silver économie et Habitat

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : ROBOTIQUE

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

La 3e édition du Colloque européen Silver économie et Habitat s’est déroulée mardi 25 octobre à la Cité du Vin de Bordeaux. Co-organisée par la Ville de Bordeaux et les filiales du Groupe ALIANCE Territoires, elle avait pour thème « Bien-vieillir avec nos robots ? ». Retour sur les temps forts du colloque. 

3e colloque européen Silver économie et habitat
La Cité Du Vin, à Bordeaux (Source : VitalBase)

Robotique et personnes âgées : une approche éthique et humaine

Pour sa troisième édition, le Colloque européen Silver économie et Habitat, qui avait pour thème « Bien-vieillir avec nos robots », s’est intéressé aux enjeux éthiques de l’intégration des robots dans les processus de prise en charge des personnes âgées.

3e Colloque Silver économie et habitat
Les robots Kompaï, Leenby et Pepper s’offrent un bain de foule

De nombreux experts du vieillissement sont venus enrichir le débat sur le transhumanisme et ses enjeux par rapport au vieillissement, au cours d’une série de conférences : on citera notamment la présence de Frédéric Serrière, fondateur du Think Tank Age economy, Nicolas Bazzo, directeur de l’UNA 47, David Daney, Président du cluster Aquitaine robotics, Bernard Mesuré, Président de l’Institut européen de la Santé, Nicolas Brugère, Adjoint au Maire de Bordeaux en charge de la santé et des seniors, Vincent Rialle, Président de la Société Française des Technologies pour l’Autonomie et de Gérontechnologie…

Table ronde : la robotique au service des seniors

Xavier Emmanuelli ex-Président du Samu social
Robotique éthique : Xavier Emmanuelli prend la parole

La matinée, qui s’est ouverte sur un discours d’Alain Juppé, maire de Bordeaux, était consacrée aux enjeux du développement de la robotique au service des seniors. Avec une première table ronde sur ce qu’on pourrait appeler une éthique du transhumanisme. Xavier Emmanuelli, Président Fondateur du Samu Social international, a rappelé à cette occasion ce qui est probablement l’aspect le plus fondamental de la réflexion éthique : le questionnement, et non pas des règles rigides auxquelles il faudrait se conformer en toutes circonstances.

La deuxième table ronde s’est intéressée au rôle de la robotique dans la gestion de la dépendance et dans l’assistance aux aidants, avec notamment une vue d’ensemble des différents dispositifs d’aide à la mobilité (cannes et déambulateurs connectés, exosquelettes…), fournie par Viviane Pasqui, maître de conférence à l’Université Pierre et Marie Curie. Le principal enjeu du développement de dispositifs connectés et plus performants ? Prolonger la mobilité en optimisant les dispositifs existants : une canne connectée offrira une meilleure prise en charge, permettant de retarder le passage au déambulateur et de solliciter (et donc entretenir) davantage les fonctions motrices des personnes dépendantes.

Une plus grande implication des personnes âgées dans les démarches du bien-vieillir

On retiendra également du colloque la nécessité d’impliquer davantage les personnes âgées dans les initiatives qui, après tout, les concernent en tout premier lieu. C’est le point soulevé notamment par Gauthier Caron-Thibault, conseiller du directeur national de la CNAV, qui préconisait « d’associer les personnes âgées à la définition des besoins« , mais aussi au développement des aides à l’autonomie. Alexandre Petit a joint sa voix au mouvement en appelant de ses voeux une participation des seniors aux salons qui leur sont dédiés.

Des robots à gogo

Sitôt dit, sitôt fait. Les voeux de Gauthier Caron-Thibault et Alexandre Petit d’une plus grande implication des seniors dans la Silver économie ont trouvé réponse tout au long du colloque, à l’occasion d’ateliers où Cybedroïd, Robosoft et Capgemini ont mis en présence des adultes âgés et des enfants et leurs trois robots respectifs : Leenby, Kompaï et Pepper.

Les participants ont pu examiner et interagir avec les robots, et partager leurs premières impressions : « Il est plus mignon qu’un fauteuil roulant! », déclare une participante. Ils ont ensuite été informés de leurs fonctionnalités premières, afin de recueillir leurs opinions par rapport à celles-ci. « Il ne doit pas décider pour moi, fiable et grand, mais pas plus grand que moi quand je suis dans mon fauteuil », estime une dame.

Pitch dating innovation

Un autre temps fort de l’événement était les « pitch dating », animés par Benjamin Zimmer, Cofondateur et Directeur de Silver Valley. Les participants avaient 5 minutes pour pitcher sur trois thèmes  : les usages actuels et futurs de la robotique ; assistance à la personne et lutte contre l’isolement ; santé, éducation et aide à la marche.

On retiendra l’intervention de François Michaud, Professeur du Département de génie électrique et de génie informatique de l’Université de Sherbrooke, qui s’est interrogé sur les usages actuels et futurs de la robotique « l’intelligence » des robots.

Lire aussi : Le rôle de la robotique dans le maintien à domicile des seniors


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page