Retour sur PharmagoraPlus 2017 : un tournant générationnel et sociétal

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : SANTE & E-SANTE

filiere silver economie international festival 2024
Solutions pour bien vieillir
Partager cet article

PharmagoraPlus 2017, rendez-vous annuel entre les pharmaciens et leur ecosystème (confrères, professionnels de santé, associations de patients, institutionnels et politiques), s’est tenu les 11 et 12 mars 2017. L’évènement a redéfini les nouvelles perspectives d’une profession toujours incontournable et en pleine mutation : celle du pharmacien.

Retour sur l’édition 2017 de PharmagoraPlus

Pharmagora PlusPharmagoraPlus 2017, c’était :

  • Des conférences réunissant plus de 200 experts autour des problématiques de la profession (gestion de l’officine, modernisation des services, convention, interprofessionnalité…) ainsi que des sessions de formation sur les nouveaux enjeux sociétaux (vieillissement de la population, maladies chroniques…) et sur les progrès thérapeutiques qui touchent tous les âges de la vie (diabète, addictions, asthme…).
  • Un focus important sur la e-santé et l’apport du digital comme outil indispensable pour les pharmaciens dans leur métier et notamment en faveur de la prévention, pour améliorer l’observance, ou encore pour apporter des nouveaux services pour leur patient dans un parcours de santé encore plus efficient.

D’après Philippe Gaertner, président de la FSPF, « PharmagoraPlus 2017 est un lieu d’échanges et d’expressions pour la profession » et pour Gilles Bonnefond, président de l’USPO « un excellent millésime ».

Lire aussi : Avenir Pharmacie 2017, une étude sur la pharmacie de demain

PharmagoraPlus : un tournant générationnel

PharmagoraPlus 2017 a démontré une bonne qualité des échanges entre visiteurs, exposants et conférenciers. Le tournant générationnel pousse cette profession à définir de nouveaux objectifs et notamment à développer des services innovants et adaptés pour leurs patients (l’entretien pharmaceutique, un accompagnement post-hospitalisation, des conseils pour faciliter l’observance en assurant une meilleure compréhension des traitements, la livraison à domicile des médicaments…).

« Si elle a évolué, la profession n’a pas perdu son âme. Au service du patient et de la santé publique, elle n’a pas perdu son professionnalisme et son savoir-faire, elle n’a pas perdu sa spécificité de commerce pas comme les autres et donc de professionnel de santé pas comme les autres », nous rappelle Alain Delgutte, président de la section A du Conseil National de l’Ordre des Pharmaciens.


Partager cet article

Cet article a été publié par la Rédaction le

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut