Avenir Pharmacie 2017, une étude sur la pharmacie de demain

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : SANTE & E-SANTE

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

A l’occasion de PharmagoraPlus, le 11 et 12 mars 2017, les résultats de l’étude Avenir Pharmacie ont été présentés cette semaine. Cette photographie unique d’une profession en pleine mutation permet de mieux comprendre ce que les patients attendent de leurs pharmaciens et d’appréhender les enjeux de la pharmacie du futur.

Etude réalisée par Satispharma et Opinion Way auprès de 4043 patients, 521 pharmaciens et 197 équipes officinales entre le 20 janvier et le 17 février 2017.

> Consulter les résultats de l’étude

Avenir Pharmacie : appréhender les enjeux de la pharmacie du futur

Avenir Pharmacie 2017 Comme le souligne le parrain académique de cette étude, Xavier Pavie, Professeur à l’ESSEC Business School, « nous disposons du chemin à prendre pour construire le métier du pharmacien du XXIème siècle et qui à l’évidence sera l’acteur de santé prioritaire ».

Cette enquête délivre des pistes sur les attentes des patients et le ressenti des pharmaciens et de leurs équipes. Le pharmacien reste aujourd’hui le premier recours de soin des patients ; 96% estiment qu’avoir une pharmacie de proximité est indispensable, même si « 43% des 18-24 ans sont prêts à acheter leurs médicaments sans ordonnance sur internet auprès de pharmacies françaises agréées ».

Lire aussi : « Le médicament n’est pas un produit comme les autres »

Les chiffres de l’étude Avenir Pharmacien

  • Les pharmaciens s’estiment heureux au travail (70%) et notamment les plus jeunes d’entre eux (25-34 ans : 86%), même si leurs prévisions sont mitigées dans un contexte sociétal instable pour 2017 (42% pensent que l’avenir sera meilleur ou pareil pour leur métier vs 58% pire ou ne sait pas).
  • Pilulier connecté Do pill de Pharmagest
    Crédit : Pharmagest

    Si la proportion des patients observants laisse à désirer, ils n’en sont pas moins ouverts à un certain nombre de services délivrés par leur pharmacien pour les accompagner. La quasi totalité des patients chroniques font confiance à leur pharmacien pour les aider à bien prendre leur traitement (99%).

  • Cependant 2 patients chroniques sur 3 trouveraient utiles d’avoir un entretien de 15 minutes avec leur pharmacien pour les aider à bien prendre leur traitement. Les « non observants » sont les plus positifs vis à vis de ce service.
  • Un peu plus d’1/3 des patients seraient intéressés par la préparation d’un pilulier par le pharmacien chaque semaine et un peu plus 1/4 d’entre eux seraient prêts à payer pour ce service.
  • Les patients estiment que leur pharmacien doit jouer un rôle pivot entre lui et les autres professionnels de santé. En effet, 68% des patients trouveraient utile, en cas d’hospitalisation prévue, d’avoir un entretien de quinze minutes avec leur pharmacien pour répondre à leurs questions et préparer leur retour à la maison.
  • La grande majorité des patients et des pharmaciens trouve important d’établir une bonne communication entre l’équipe officinale et les médecins. Mais surtout, 1 patient sur 2 est intéressé pour confier à sa pharmacie la prise de rendez-vous avec les autres professionnels de santé (médecins généralistes, infirmiers, spécialistes…).

Avenir Pharmacie est une enquête très complète qui ouvre des sujets jusqu’à présent peu ou pas abordés comme la spécialisation des pharmaciens, la livraison à domicile des médicaments, les voies de développement du métier ou les prix de certains médicaments.


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


1 réflexion sur “Avenir Pharmacie 2017, une étude sur la pharmacie de demain”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page