Retraite à 67 ans en Suisse : les habitants majoritairement opposés au système

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : RETRAITE

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

Une augmentation automatique de l’âge de la retraite à 67 ans, dans le cas où le fonds AVS (Assurance-Vieillesse et Survivants) tomberait dans le rouge, passe plutôt mal auprès des Suisses. En effet, selon un sondage publié dimanche par Schweiz am Sonntag, 63% des Suisses rejettent un tel mécanisme.

retraite-age-emploi-réflexion-retraitéUne mesure soutenue par seulement 23% de la population

Alors que la France se classe au 16ème rang des pays où il fait bon vivre pour les seniors, la Suisse se place, quant à elle, en tête du classement. Toutefois, après l’annonce de l’éventuelle augmentation de l’âge à la retraite à 67 ans, les Suisses restent mitigés sur la question.

En effet, uniquement 23% des personnes interrogées soutiennent la mesure et 14% sont sans opinion.

Lire aussi : Vieillissement : les villes Suisses se préparent activement aux évolutions démographiques

La commission de la sécurité sociale du Conseil national s’est prononcée en août par 13 voix contre 12 pour un mécanisme qui ferait augmenter automatiquement l’âge de la retraite de deux ans maximum si le fonds AVS ne couvre plus que 80% de ses dépenses et qu’aucune réforme n’est engagée.

Retarder le départ à la retraite, est-ce vraiment la solution ?

suisse-drapeau-flagLes mesures prises par certains pays pour retarder le départ à la retraite ne sont de manière générale guère populaires.

Lors d’une enquête de Tamedia à la mi-juin 2016, déjà 57% des Suisses se disaient opposées à travailler jusqu’à 67 ans.

Aucune tranche démographique ne s’est déclarée majoritairement en faveur de la réforme. En France, les manifestations contre la réforme des retraites de 2010 avaient mobilisé trois millions de personnes. Les manifestants souhaitaient maintenir l’âge de départ en retraite à 60 ans.

Lire aussi : A quel âge part-on à la retraite chez nos voisins ?

Face au vieillissement de la population, il faut se demander quelle posture adopter, s’il faut avancer ou reculer l’âge de la retraite, adopter d’autres solutions… Et vous, qu’en pensez-vous ? 

 


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page