Rêves de Seniors : il n’y a pas d’âge pour réaliser ses rêves !

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : LOISIRS & CULTURE

Partager cet article

Rêves de Seniors est une opération lancée par la Silver Alliance, première alliance d’entreprises dédiée au bien vieillir à domicile. Silver Alliance référence les meilleures solutions de la Silver Economie pour améliorer la qualité de vie à domicile des personnes âgées.

Un objectif : Changer le regard que porte la société sur le vieillissement en permettant à des personnes âgées de 60 ans et plus de réaliser leur rêve.

Interroger les plus âgés d’entre nous sur les rêves qu’ils portent en eux et les aider à les réaliser n’est pas un acte anodin. Ce serait même plutôt un acte militant. Pourquoi ? Le fait même de poser la question revient à considérer les plus âgés comme tout un chacun, des êtres de désirs doués de projets et de choix. Et c’est justement le fait de considérer leur besoin de réalisation et de dépassement de soi comme quelque chose de « normal » qui participe d’une posture militante pour changer le regard sur la vieillesse.

Changer le regard que porte la société sur le vieillissement

Véronique Cayado, Docteure en psychologie spécialiste du bien vieillir, s’intéresse à l’impact que peut avoir la réalisation d’un rêve pour la personne qui le réalise. Après une revue de la littérature scientifique et une phase exploratoire auprès des premiers participants à Rêves de Seniors, elle a mis au point un dispositif de recherche longitudinale avec des entretiens semi-directifs et des questionnaires « pré » et « post » réalisation du rêve.

Pourquoi n’y aurait-il pas de place pour le rêve quand on est vieux ?

Véronique Cayado

L’objectif de cette étude, qui sera déployée auprès de l’ensemble des participants à l’opération, est de pouvoir évaluer l’impact de la concrétisation d’un rêve à un âge avancé, notamment sur le plan psychologique et l’estime de soi.

Au-delà de l’analyse d’impact, cette étude vise aussi à mieux comprendre la nature des projets et des aspirations passé 60 ans, ainsi que les dynamiques psychosociales qui les sous-tendent aux différents âges de la vieillesse.

Après tout, la société, les autres, peuvent bien nous considérer comme une vieille personne – notre corps lui-même peut nous rappeler combien il a changé avec le temps – mais nous sommes toujours des personnes comme tout le monde. Nous ressentons, désirons, imaginons. Or, la vieillesse est avant tout considérée comme l’âge triste de la vie, celui du désengagement où l’énergie vitale s’amenuise peu à peu. C’est pourquoi il est aussi important de montrer des personnes de 70, 80 ans ou plus, qui parlent de leur rêve et qui le réalisent.

C’est important parce que ces personnes vont représenter des référents positifs, des supports identificatoires valorisants qui peuvent favoriser l’expression des désirs et des rêves chez d’autres personnes âgées. Certes nous ne sommes pas égaux face aux conséquences du vieillissement, mais chacun à sa manière peut s’adapter à ces changements, en réorganisant par exemple ses zones d’intérêt, pour continuer à choisir et décider pour soi-même, et pourquoi pas en suivant ses rêves.

Véronique Cayado

Le comité de sélection

Un comité, composé de seniors aux parcours de vie inspirants et hors du commun, se réunit chaque trimestre pour sélectionner les rêves qui seront réalisés !

Bernard qui, à plus de 70 ans, a réalisé un défi fou : traverser l’océan Atlantique à la rame (double record du monde) ;

Marie-France, membre des Mamies Foot, a joué en lever de rideau de la dernière coupe du monde féminine avec l’équipe de France des plus de 60 ans. Elle a ensuite créé l’association Footeuses à tout âge ;

Christian, à 101 ans, est le plus vieux médecin en exercice de France ;

Joële, Indiana Jones au féminin, elle a le goût de l’aventure au Guatemala ;

Jean-Pierre, astronome amateur, il est le premier rêveur à avoir réalisé son rêve : rencontrer Thomas Pesquet ;

Maïté, à 82 ans, a sauté en parachute au-dessus du bassin d’Arcachon avec le champion du monde de la discipline ;

Nicole, membre de l’Open Lab de Silver Valley, elle accompagne des entrepreneurs dans la création de services à destination des seniors ;

Anne a réalisé son rêve grâce à Rêves de Seniors : monter au sommet d’une grue de chantier.


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut