Sondage de Kiwatch sur la perte d’autonomie des Français

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

Alors que la Journée internationale des personnes âgées se tiendra le 1er octobre, Kiwatch, acteur de la Silver économie et spécialiste de la domotique et de la vidéo-surveillance, a lancé un sondage afin de mieux comprendre et cerner les problématiques qui touchent les seniors en perte d’autonomie, ainsi que leurs proches.

accessiblite-perte-dautonomie-som

L’enquête a été réalisée auprès de 6 386 personnes représentatives des Français, âgées de 18 ans et plus, avec 49% de femmes et 51% d’hommes. Ce sondage a été effectué en ligne du 19 au 23 septembre 2016.

Comment les Français gèrent-ils la perte d’autonomie ?

La majorité des Français est concernée par la perte d’autonomie. En effet, plus de 76% des Français ont, dans leur entourage, une personne en perte d’autonomie ayant décidé de rester à son domicile.

Cette situation, loin d’être une source de tranquillité, occasionne au contraire « souvent » une forme de stress et d’inquiétude pour 65% des personnes interrogées. 29% le ressentent également « parfois » et seulement 6% « jamais ».

Les Français frileux de quitter leur « chez-eux »

D’après le sondage, les personnes âgées préfèrent continuer à rester chez elles malgré leur perte d’autonomie, à hauteur de 74%. En second choix, la résidence est privilégiée (18%). Enfin, le fait d’habiter chez ses enfants n’est plébiscité que par 8% des sondés.Maintien à domicile des seniors - Rester chez soi le plus longtemps possible

Parmi les différentes solutions qui s’offrent aux personnes en perte d’autonomie, les services à la personne arrivent en tête avec 53% des votes.

En deuxième position, on retrouve l’installation d’équipements de surveillance à 34%. Cette solution est avant tout évoquée pour pouvoir parler en direct avec une personne en perte d’autonomie.

« Quand je serai vieux… »

A la délicate question « Quand vous serez vous-même une personne âgée, que voudriez-vous ? », 39% des personnes interrogées déclarent qu’elles feront appel à des services d’aide et de maintien à domicile en premier choix. 27% privilégieront, quant à elles, l’installation d’équipements de domotique pour veiller sur elles à distance (caméras, applications mobiles…) et 26% ne savent pas encore.

Lire aussi : Grâce à la vidéo surveillance, une équipe canadienne décrypte les chutes des personnes âgées

Kiwatch au service du grand âge

Kiwatch-3Kiwatch permet, grâce à ses solutions de vidéosurveillance, de veiller sur ses parents ou des proches âgés à tout moment et où que vous vous trouviez.

Les systèmes de vidéo-protection permettent, d’une part, d’assurer la sécurité des personnes âgées, et d’autre part, de rassurer les personnes qui en ont la responsabilité.

A ce titre, il est possible :

  • d’être alerté en cas de comportement inhabituel : il est rapidement possible de déceler les carences d’alimentation, le manque d’hygiène, l’absence d’activité ou encore les promenades nocturnes.
  • de garder un œil sur ceux que vous aimez : de retarder l’entrée en maison de retraite et de voir, à tout moment, si les proches âgés ne se portent pas bien ou ne sont pas tombés.
  • de ne plus avoir de doutes sur la fiabilité du personnel : avec le mode enregistrement, il est possible d’accéder à ce qui s’est passé chez ses parents afin de contrôler la qualité du personnel.

Lire aussi : Kiwatch lance le concept de « vidéo bienveillance »


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page