Tout savoir sur la mutuelle des seniors

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : SANTE & E-SANTE

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

Quand arrive l’âge de départ à la retraite, l’une des questions que l’on se pose le plus fréquemment c’est : « faut-il changer de mutuelle ? ». En effet, l’assurance complémentaire de santé permet d’être remboursé de tout ou partie des frais médicaux qui ne sont pas pris en charge par l’assurance maladie. Or, avec l’âge, ces frais sont de plus en plus importants, notamment dans des postes les moins bien remboursés comme l’optique, les soins dentaires ou encore l’audiologie. 

Une meilleure prise en charge au-delà du panier 100 % santé

Depuis cette année, certains soins dentaires, d’optique ou encore les frais d’audioprothèses sont désormais intégralement remboursés par l’assurance maladie et les mutuelles. Cette réforme législative a été mise en place progressivement depuis trois ans et a consisté à baisser le reste à charge des patients jusqu’à le supprimer. Néanmoins, cela ne concerne que certains soins ou certains équipements. Par exemple, en matière de soins dentaires, les couronnes et certains dentiers vont être intégralement remboursés. Le montant du reste à charge concernant les implants, ou une prothèse dentaire plus esthétique dépendra du niveau de garantie souscrit dans le contrat de mutuelle. Il est donc important d’avoir une bonne assurance complémentaire pour prendre en charge ces frais. De la même manière, les prothèses auditives de catégorie 2 n’entrent pas dans le cadre du RAC zéro. Donc si l’on veut avoir des appareils plus puissants, qui couvrent les bruits parasites ou qui disposent d’une connexion sans fil, il faudra choisir une bonne mutuelle

Télémédecine - e-santé - Télésanté - Santé numérique

Des garanties adaptées aux seniors

Aujourd’hui, il est possible de trouver une mutuelle santé adaptée aux seniors. Ces contrats permettent de mieux prendre en charge les postes de soin les plus utilisés avec l’âge, à savoir les soins dentaires, les frais d’optique et les aides auditives. Il est également important que ces contrats garantissent un bon remboursement des frais d’hospitalisation. Enfin, les mutuelles de santé prennent aussi en charge d’autres frais en fonction des options choisies. Par exemple, les séances de médecine non conventionnelles comme l’ostéopathie, l’acupuncture ou la sophrologie peuvent être prises en charge au forfait ou au nombre de séances. De même, tout ou partie du reste à charge des prothèses capillaires peut également être assuré par certaines complémentaires de santé.

Comment choisir sa mutuelle quand on arrive à la retraite ?

Pour commencer, il est possible de garder la mutuelle de son entreprise. En effet, le salarié qui arrive à l’âge du départ en retraite bénéficie d’une portabilité de la mutuelle d’entreprise de trois ans. Cela signifie que celle-ci continuera d’être cofinancée par l’employeur. La première année, le taux sera le même que pour les autres employés. La deuxième année, ce taux sera de 50 % puis de 25 % la troisième année. L’assuré peut choisir une meilleure mutuelle ou une mutuelle plus adaptée aux besoins des seniors. Malheureusement, il n’est pas toujours facile de repérer les meilleures offres et faire appel aux services d’un courtier s’avère être une bonne solution. En effet, un courtier recherchera le meilleur compromis entre le meilleur tarif et le meilleur niveau de garantie en fonction de vos besoins particuliers.


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page