Un grand-père de 94 ans déguisé en Père Noël pour récolter de l’argent pour Alzheimer

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : ALZHEIMER

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

Déterminé à répandre la joie de Noël autour de lui, Stanley Benett, âgé de 94 ans, n’est pas un grand-père comme les autres ! En effet, cet anglais a récolté des centaines de livres pour la recherche sur la maladie d’Alzheimer en se déguisant en Père Noël dans un supermarché.

Stan-Bennett
charitytoday.co.uk

Un grand-père souhaitant offrir aux gens un peu de gaieté pour Noël

Stanley Benett déguisé en père Noël pour récolter des fonds pour AlzheimerStanley Bennett, qui s’était précédemment déguisé en lapin pour Pâques, dans l’objectif de récolter des fonds, s’est cette fois déguisé en Père Noël dans un supermarché local dans l’espoir de récolter des fonds reversés à la recherche pour la maladie d’Alzheimer. Via cette opération, cet homme âgé de 94 ans espère répandre la « magie de Noël » autour de lui, dans les maisons de retraite, mais également au sein du Stanley Wilson Lodge, l’établissement dans lequel il réside.

Il a témoigné : « Je n’arrête pas de lire des articles suggérant que la qualité des soins dans les maisons de retraite laisse à désirer et qu’il n’y a plus de vie une fois que vous arrivez ici (…) mais pour ma part, je n’ai aucune raison de me plaindre, à l’instar de ma femme qui a reçu un traitement exemplaire ici. Je vis en maison de retraite, et je suis heureux ici, aujourd’hui, j’ai décidé de faire quelque chose en retour. » 

Lire aussi : L’immunothérapie : un nouvel espoir pour les personnes atteintes d’Alzheimer

Récolter des fonds pour la recherche sur la maladie d’Alzheimer au Royaume-Uni

Stanley Benett et sa femme lors de leur anniversaire de mariage
charitytoday.co.uk

La femme de Stanley Benett est décédée en septembre 2014, des suites d’une démence qui avait été diagnostiquée 10 ans auparavant. Il a déménagé au sein du Stanley Wilson Lodge dans l’objectif de passer plus de temps avec elle, de s’occuper d’elle et de la voir au quotidien.

M. Benett explique qu’il garde un très bon souvenir de toutes ces années passées ensemble au sein de la maison de retraite.

Sa petite fille témoigne : “Ma grand-mère était écossaise. Dans leur relation, elle tenait les rênes (…) lorsqu’elle est décédée, au lieu de rester assis à ne rien faire, mon grand-père s’est pris en main et a décidé de profiter de la vie, chose dont je suis très fière. Il est déterminé à récolter des fonds pour aider à la recherche sur la démence ».

M. Bennett, qui est décrit comme quelqu’un de très actif malgré ses difficultés pour se déplacer, a ajouté : « Je veux sortir et dire à tout un chacun à quel point l’endroit où je vis est formidable. Je veux également aider à ma façon à la recherche pour la maladie d’Alzheimer, mais plus que tout : je veux faire sourire les gens à l’approche de Noël. » 

Lire aussi : Alzheimer : vers un vaccin prometteur ?


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut