Un paquebot bientôt transformé en maison de retraite

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : FAITS DE SOCIETE

Partager cet article

Selon le site lemarin.fr, le paquebot « Enchanted Capri » va être transformé en maison de retraite et utilisé pour loger 250 retraités par mois.

Une future résidence flottante pour seniors

Couple - Bonheur - Seniors - Vacances - Heureux (2)

C’est la société Cruise Retirement, qui permet aux seniors de vivre leur retraite sur un paquebot, qui a mis la main sur l’édifice de 937 lits construit en 1975 à Turku.

Le paquebot « Enchanted Capri » est actuellement en cours de refit aux Bahamas pour être réaménagé en maison de retraite de 250 « résidences » flottantes, moyennant un loyer mensuel pour l’utilisation du navire et des services associés aux standards de la croisière.

Un paquebot tout équipé

Etant donné l’âge des « passagers », la future résidence flottante accueillera également, en sus d’un casino, d’un salon de beauté, de bars, de magasins et d’un practice de golf, une équipe médicale.

Des standards dont pourront bénéficier les visiteurs venus voir leur famille car le navire est appelé à voyager au moins 11 mois dans l’année.

Au programme selon une brochure promotionnelle : les Bahamas, Belize, les Fidji, Maurice ou encore les Maldives.


Partager cet article

Cet article a été publié par la Rédaction le


2 réflexions sur “Un paquebot bientôt transformé en maison de retraite”

  1. Mister bricolage

    Enfin, une autre forme de maison de retraite alliant confort et possibilité de passer la retraite en effectuant un voyage.

  2. Denis FROELIGER

    Une retraite en croisière, je dis OUI !
    Un paquebot transformé en maison de retraite c’est évidement NON !
    Qui voudrait terminer sa vie dans un camp de concentration flottant pour vieux ???
    Les « seniors » qui cherchent à fuir les EHPADs, c’est n’est pas pour retrouver la même chose sur un bateau ! (Et en plus pour le même prix !).
    Je veux être entouré de jeunes, admirer la génération qui nous succède avec enthousiasme. Je veux être un client, pas un patient.
    Pour moi, la bonne proportion serait de 1 vieux (+70) pour 9 jeunes, seuls ou mariés, avec des petits enfants …
    Ce qu’on nous propose, c’est 100% de vieux tremblotants autour de nous.
    Mais je comprends cette erreur : la leçon à en tirer, c’est qu’on ne peut pas appréhender ce à quoi un vieux aspire, sans avoir été vieux soi même. Donc je pardonne.
    Vous devriez demander aux vieux ce qu’ils souhaitent au lieu d’inventer des trucs que vous croyez être bon pour eux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut