Visites en EHPAD : La Fondation de l’Armée du Salut craint un décalage entre les annonces d’assouplissement et la réalité d’un protocole très contraignant

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

Alors que le Gouvernement a annoncé en début de semaine un assouplissement des conditions de visite en EHPAD devant prendre effet ce vendredi 5 juin, la Fondation de l’Armée du Salut, qui gère plus d’une dizaine d’établissements en France, met en lumière un décalage entre cette annonce et la réalité.

Si le nouveau protocole instauré par le Gouvernement a d’abord été salué par les professionnels du médico-social, il ne semble finalement pas répondre à leurs attentes et demeure très contraignant pour les résidents et leurs proches.

A l’approche de la Fête des mères qui aura lieu ce dimanche 7 juin, la Fondation de l’Armée du Salut appréhende un écart entre les attentes des familles et les règles imposées dans le protocole qui restent encore très strictes (prise de rendez-vous, limitation de la durée des visites, respect d’un circuit sécurisé…).

Isolement - Aide à la personne - Services à la personne - Lutte contre la solitude

Pour la fête des mères qui arrive, ce dimanche 7 juin, les visites des familles continueront à s’apparenter à un véritable parcours du combattant ! Déclare Sylvie Dupont, directrice des EHPAD de la Fondation de l’Armée du Salut,

D’autre part, la Fondation de l’Armée du Salut pointe du doigt l’annonce du retour des bénévoles qui peut s’avérer trompeuse puisqu’elle désigne en réalité uniquement les « bénévoles habilités ». Considérant que les mesures mises en place devraient être similaires sur l’ensemble du territoire, la Fondation déplore également que la responsabilité des mesures d’assouplissement soit portée par les directeurs d’établissements.

D’après la Fondation de l’Armée du Salut : Ce protocole est hélas de nature à maintenir les aînés dans leur isolement et leur confinement, alors que l’heure devrait être à l’amorce d’un réel déconfinement pour les résidents en EHPAD.


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page