Zoom sur le laboratoire Lusage : étudier les usages des nouvelles technologies par des personnes âgées atteintes ou non de troubles cognitifs

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

Le laboratoire Lusage est un projet de l’hôpital Broca et de l’université Paris Descartes. Il est dirigé par le professeur Anne-Sophie Rigaud et soutenu par la France-Alzheimer.

Maribel Pino et Mélodie Boulay sont les deux responsables de ce projet, elles ont accepté de répondre à nos questions et de nous présenter ce laboratoire.

Laboratoire LUSAGE Le rôle et les objectifs du laboratoire Lusage

Le laboratoire LUSAGE vise à étudier les usages des nouvelles technologies par des personnes âgées atteintes ou non de troubles cognitifs, à des fins de divertissement, de stimulation cognitive, de gestion de la vie quotidienne ou de communication. L’accent est mis sur l’étude des aspects ergonomiques des dispositifs technologiques. Les contenus et services de ces dispositifs seront aussi examinés. Pour ce faire, plusieurs sous-objectifs sont déclinés dont notamment :

• Mettre en place une méthodologie rigoureuse d’évaluation de l’utilisabilité et de l’acceptabilité des dispositifs technologiques existants susceptibles d’être utilisés par les personnes âgées.

• Offrir un cadre pour l’observation et l’analyse des comportements des personnes âgées lors de l’utilisation des dispositifs technologiques au moyen de méthodes non-intrusives, sous des conditions contrôlées ou écologiques (in situ).

• Evaluer les contenus des programmes de stimulation cognitive (logiciels, sites web et jeux vidéo) et leur adéquation au profil cognitif des utilisateurs.

A terme, le laboratoire proposera les services suivants :

• Initiation à l’usage de Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) : des séances d’apprentissage pour utiliser un produit technologique seront proposées aux personnes souffrant des troubles cognitifs. Nous impliquerons également les aidants familiaux et professionnels pour faciliter l’introduction des technologies dans la vie quotidienne de ces personnes.

• Expertise : des tests d’utilisabilité seront conduits continuellement pour répertorier les nouveaux produits technologiques.

• Consultant et formation : le savoir-faire de notre équipe multidisciplinaire se mettra au service des ingénieurs et techniciens dans l’aide à la conception et au développement de produits technologiques adaptés aux personnes atteintes des troubles cognitifs.

• Des formations sur les troubles cognitifs dont souffrent des personnes atteintes de la Maladie d’Alzheimer et leurs besoins vont être proposés aux professionnels (ingénieurs, informaticiens, techniciens, etc.) désireux de travailler dans la conception et/ou adaptation des TIC pour ces publics.

 

Gérontechnologie.net : Quelles technologies sont actuellement testées au laboratoire Lusage ?

M .Pino et M.Boulay : Nous testons actuellement la console de jeu Wii de Nintendo : sont évalués la manipulation de la wiimote et quelques jeux de sport. Les technologies déjà testées sont le dispositif de géolocalisation TEMO, et le logiciel de stimulation cognitive pour des personnes âgées PRIMO développé par notre équipe. Ce logiciel sera bientôt mis à disposition des patients de l’hôpital Broca.

Gérontechnologie.net : Pourquoi avoir choisi ces technologies en particulier ?

M .Pino et M.Boulay : Nous avons choisi la Wii car elle est décrite comme un produit qui vise toutes les générations, dont l’utilisation a été présentée comme intuitive. Nous nous intéressons aux possibilités de stimulation cognitive et psychomotrice, et de divertissement que peut apporter la Wii.
La société E-Medicis nous a contactés pour tester TEMO pour répondre au besoin des personnes âgées souffrant de trouble cognitifs et de leurs familles, parfois confrontés aux problèmes des fugues ou de désorientation.
Dans le processus de conception du logiciel PRIMO, il nous a paru indispensable de passer par une phase d’évaluation de l’utilisabilité du produit, ce qui nous a permis d’adapter l’ergonomie de l’application aux besoins des futurs utilisateurs.

Gérontechnologie.net : Quelles seront les prochaines technologies testées ?

M .Pino et M.Boulay : Nous souhaiterions tester différents types d’applications ou dispositifs tels que : les smartphones et certaines de leurs applications, différents navigateurs internet, la console portable DS, d’autres jeux Wii, les ordinateurs à interface simplifiée.

Gérontechnologie.net : Quelle méthodologie avez-vous mis en place pour ces tests ?

M .Pino et M.Boulay : La démarche méthodologique s’appuie sur l’expérimentation lors d’une session de travail, qui consiste à mettre l’utilisateur devant un système interactif en lui demandant d’accomplir une tâche prédéfinie (ex : réaliser une séquence d’exercices de stimulation cognitive informatisée ; se servir d’un logiciel de vidéoconférence ou jouer une partie de tennis avec une console de jeux vidéo). Cette évaluation a lieu dans notre laboratoire à La Collégiale (Paris 5ème).

Le test-utilisateur suit toujours cette procédure générale :

  • Définition des objectifs du test et du profil d’utilisateur concerné (profil cognitif et psychosocial, niveau d’autonomie, etc.).
  • Définition du protocole : un ensemble de tâches et scénarii impliquant différentes fonctionnalités du dispositif est défini (consignes, mode de passation, nombre de séances).
  • Définition des mesures d’utilisabilité à enregistrer tenant compte de l’efficacité et de l’efficience (entre autres : temps de réaction, nombre de tâches accomplies, d’erreurs et de demandes d’aide, ainsi que le registre des mouvements oculaires).
  • Recrutement des personnes selon les critères de sélection : le processus de recrutement est facilité grâce au lien du laboratoire LUSAGE avec l’hôpital de jour de l’hôpital Broca et différentes associations de Séniors.
  • Préparation du matériel de test et de l’environnement et déroulement de la séance.
  • Evaluation de la satisfaction d’utilisation du produit avec des questionnaires.
  • Analyse des données (comportement verbal et non verbal, composantes cognitives de la tâche, fréquence des plaintes, etc), élaboration d’une synthèse de résultats.

Gérontechnologie.net : Quels sont les principaux critères d’évaluation des technologies ?

M .Pino et M.Boulay : Nous utilisons les critères d’évaluation de l’utilisabilité classiques définis selon les normes ISO 9241-11, de la manière suivante : « un système est utilisable lorsqu’il permet à l’utilisateur de réaliser sa tâche avec efficacité, efficience et satisfaction dans le contexte d’utilisation spécifié » (Organisation internationale de normalisation, 1998). Pour cela nous utilisons des mesures objectives (temps de réalisation d’une tâche donnée, nombre d’erreurs de manipulation, fréquence des aides verbales ou physiques requises) et subjectives (satisfaction évaluée par un questionnaire et par l’analyse du comportement verbal et non verbal pendant les séances). Nous disposons d’un outil informatique permettant d’enregistrer et analyser les comportements des utilisateurs, ainsi que d’un système d’analyse des mouvements oculaires.

Notre méthodologie est adaptée aux personnes âgées : faire plusieurs séances, leur accorder plus de temps pour réaliser les tâches demandées, prévoir des temps de pause, expliquer clairement les consignes et les répéter si besoin, ne pas utiliser de termes trop techniques, répondre à leurs demandes d’aide, laisser le temps à la personne de trouver une solution par elle-même avant de la relancer, s’assurer par une séance de familiarisation que les consignes d’utilisation sont maitrisées, avoir des locaux adaptés pour pouvoir accueillir les personnes en fauteuil roulant, etc.

Gérontechnologie.net : Ce travail de test doit nécessiter une équipe pluridisciplinaire ?

M .Pino et M.Boulay : Notre équipe est constituée principalement de psychologues spécialisées en neuropsychologie, et en ergonomie cognitive. Nous travaillons en collaboration avec des ingénieurs spécialisés en technologie du handicap, une sociologue, et des médecins spécialisés en gériatrie.

____________________________________________________

Responsables du projet LUSAGE : Maribel Pino et Mélodie Boulay.

Equipe d’Accueil « Maladie d’Alzheimer : facteurs de risque, traitement et prise en charge ».
Université Paris Descartes et  Hôpital Broca APHP, Paris.
Direction : Pr Anne-Sophie Rigaud.


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


1 réflexion sur “Zoom sur le laboratoire Lusage : étudier les usages des nouvelles technologies par des personnes âgées atteintes ou non de troubles cognitifs”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut