Alzheimer : des seniors très inquiets sur la question en 2016, selon une étude de Cap Retraite

Face à la réalité de la maladie d’Alzheimer, à laquelle les plus de 60 ans doivent faire face, les seniors restent très inquiets. En effet, 1 senior sur 6 risque d’être confronté à la maladie dans les prochaines années, pour atteindre  2 156 000 cas à l’horizon 2040 (d’après les chercheurs de l’INSERM).

A ce titre, Cap Retraite s’est adressé aux seniors afin de faire le point sur leur perception de la maladie, son anticipation et sa prise en charge à l’aube de la 23ème Journée Mondiale Alzheimer.


2 seniors sur 3 ne connaissent pas les facteurs de risque alzheimer

1394 français ont répondu à l’appel de Cap Retraite, 1er service national d’aide à la recherche de maison de retraite. Nous retraçons dans cet article les principaux enseignements de l’enquête.

> Consulter l’intégralité de l’étude

Alzheimer, une maladie redoutée

Aujourd’hui, en 2016, la maladie d’Alzheimer fait toujours peur. Elle est redoutée par les seniors dans leur grande majorité. En effet, plus d’1 sur 2 éprouve une forte appréhension face à cette pathologie pour laquelle aucun traitement n’a pour l’instant été trouvé.

Cette appréhension révèle aussi un réel manque d’information auprès du public, ce qui favorise les inquiétudes et les idées préconçues.Cap retraite Une

Anticiper les risques : une difficulté pour 2 seniors sur 3

Si l’âge et la génétique sont des facteurs de risques non modifiables de la maladie, près de la moitié des cas d’Alzheimer serait due à des facteurs sur lesquels il est possible d’agir.

Par exemple, une meilleure hygiène de vie, limitant les troubles vasculaires, le cholestérol, le diabète, ou encore la dépression, permettrait de réduire considérablement les risques d’apparition de la maladie : une réalité, qui reste pourtant  méconnue par 66% des seniors.

Même constat en terme d’identification de la maladie. A l’exception des troubles de la mémoire, 45% des sondés déclarent ignorer les autres symptômes liés à cette maladie neurodégénérative : une méconnaissance qui retarde l’aide apportée au malade.

Lire aussi : Infographie Cap Retraite : Les aidants familiaux auprès d’un proche âgé

Le maintien à domicile plébiscité

alzheimer-memoire61% des personnes interrogées plébiscitent le maintien à domicile pour eux-même ou leur proche, en cas de maladie. Ils demandent toutefois à être secondés, équipés et formés pour faire face.

La solution ? Pour 1 senior sur 5, l’accueil de jour en maison de retraite est une bonne alternative. 39% des plus de 60 ans envisagent la vie en maison de retraite, favorisant la prise en charge de la maladie et la sécurité.

A la suite de l’étude, Cap Retraite met en évidence plusieurs préconisations :

  • Agir sur la prévention en organisant des campagnes nationales d’information et de sensibilisation ;
  • Renforcer le dispositif d’accueil de jour en maison de retraite pour garantir un maintien à domicile adapté ;
  • Créer une aide spécifique pour les malades d’Alzheimer et leurs proches ;
  • Continuer d’encourager les actions d’associations de référence

Infographie : les seniors face à la maladie d’Alzheimer

Infographie de Cap Retraite sur Alzheimer


Commenter

[Votre email ne sera pas publié ni diffusé - vous pouvez utiliser un pseudo dans le champ "name"]
[Les commentaires sont en DoFollow et modérés]

*


SilverEco ® - Gérontechnologie ®
© 2008-2015 ONMEDIO - Tous droits réservés

Numéro ISSN : 2276-0393
Silvereco.fr est un media d'information édité par ON-MEDIO sous la direction de Jérôme PIGNIEZ.
L’objectif du portail national de la silver économie est de dresser un panorama complet des actualités de la Silver économie et de référencer les acteurs en France de la Silver Eco, ainsi que leurs offres de produits et services.


FERMER
CLOSE