L’Anesm publie un rapport d’enquête sur « La Bientraitance des Personnes Agées en EHPAD »

L’Agence nationale de l’évaluation et de la qualité des établissements et services sociaux et médico‐sociaux (Anesm) vient de présenter les résultats d’une enquête nationale sur le déploiement des bonnes pratiques professionnelles dans les EHPAD.

Bientraitance des personnes âgées

Source : ANESM

« La bientraitance trouve ses fondements dans le respect de la personne, de sa dignité et de sa singularité. Il s’agit d’une culture partagée au sein de laquelle les sensibilités individuelles, les spécificités de parcours et de besoins, doivent pouvoir s’exprimer et trouver une réponse adaptée. »

Une enquête permettant de comparer les pratiques professionnelles d’aujourd’hui à celles de 2010

L’enquête a été réalisée dans le cadre de l’opération « Bientraitance des personnes âgées accueillies en établissement », engagée par le Secrétariat d’Etat à la solidarité.

Elle a pour objectifs d’engager les professionnels dans la démarche d’auto évaluation de leurs pratiques et de réaliser un état des lieux des pratiques de bientraitance en établissements.

BientraitanceL’ensemble de ces résultats mettent en évidence deux points forts :

  • Une nette amélioration des pratiques concourant à la bientraitance et à la qualité de vie des seniors
  • Le rôle déterminant des recommandations de l’Anesm sur les pratiques des professionnels en EHPAD

> Consulter le rapport d’enquête en intégralité

Des progrès importants depuis 2010

  • L’accueil des personnes

On remarque des progrès de taille dans l’attention portée par les équipes à l’accueil des personnes. En effet, en moyenne par établissement, 61% des nouveaux résidents ont bénéficié d’une visite préalable de l’établissement avant leur arrivée dans l’Ehpad.

De plus, pour permettre aux personnes de prendre rapidement leurs repères, on note une volonté de personnalisation de l’accueil : possibilité d’aménager leur chambre, présentation aux autres résidents, petite attention de bienvenue…

  • medecin-hopital-fin de vieL’accompagnement de la fin de vie

Près des deux tiers des Ehpad (65%) mettent en œuvre des pratiques pour former à l’accompagnement de la fin de vie, identifier une personne de confiance, recourir à des compétences externes, accueillir les familles auprès du résident pour accompagner ses derniers moments de vie…

Lire aussi : Les nouveaux droits des personnes en fin de vie viennent d’entrer en vigueur

  • Les relations sociales et familiales

L’enquête révèle que, pour une majorité de résidents (58%), l’entourage se mobilise au moment de l’arrivée en établissement (participation active à l’aménagement, décoration de la chambre…). Néanmoins, après le premier accueil, les relations du résident avec ses proches se limitent la plupart du temps à des visites, l’entourage participe assez peu à des activités, des repas ou des sorties avec le résident.

En moyenne par Ehpad, la moitié des résidents reçoit chaque semaine la visite de proches, alors que 10% des résidents n’ont reçu aucune visite, ou n’en ont effectué aucune au domicile de l’entourage depuis 6 mois.

Senior - Ehpad - Famille - SOMDes axes de prévention mis en place

  • La liberté d’aller et venir

Une proportion importante des nouveaux arrivants sont libres d’aller et venir, mais plus particulièrement à l’intérieur des établissements.

En moyenne par Ehpad, 73% des nouveaux résidents ont fait l’objet d’une évaluation des risques et bénéficient de la liberté d’aller et venir au sein de l’établissement.

  • Des politiques préventives

Les politiques préventives ont pour objectif la réduction des risques visés par les actions de prévention, afin que soit maintenue au mieux l’autonomie des personnes accompagnées. Interrogés sur ce thème, 65% des présidents de CVS considèrent que leur établissement favorise toujours le maintien de l’autonomie des personnes (contre 50% en 2010).

rp_anesm.pngPar ailleurs, 67% déclarent que leur Ehpad favorise toujours une bonne qualité de vie des personnes. L’action de prévention la moins mise en œuvre au sein des Ehpad, parmi celles interrogées dans l’enquête, est celle portant sur le risque d’hospitalisation en urgence, alors que 99% des Ehpad ont mis en place des actions de prévention concernant les risques de dénutrition.

Lire aussi : La « Silver Food » ou comment adapter l’alimentation aux besoins des seniors ?


Commenter

[Votre email ne sera pas publié ni diffusé - vous pouvez utiliser un pseudo dans le champ "name"]
[Les commentaires sont en DoFollow et modérés]

*


SilverEco ® - Gérontechnologie ®
© 2008-2015 ONMEDIO - Tous droits réservés

Numéro ISSN : 2276-0393
Silvereco.fr est un media d'information édité par ON-MEDIO sous la direction de Jérôme PIGNIEZ.
L’objectif du portail national de la silver économie est de dresser un panorama complet des actualités de la Silver économie et de référencer les acteurs en France de la Silver Eco, ainsi que leurs offres de produits et services.


FERMER
CLOSE