Pascale Boistard annonce le doublement du fonds d’appui aux services d’aide et d’accompagnement à domicile

Pascale Boistard a annoncé hier le doublement du fonds d’appui aux services d’aide et d’accompagnement à domicile dans le cadre de la loi 2017 sur le financement de la sécurité sociale.

république française

Une mesure qui s’inscrit dans la loi 2017 sur le financement de la sécurité sociale

Retrouvez le discours complet de Pascale Boistard

Pascale Boistard, secrétaire d’Etat chargée des Personnes âgées et de l’Autonomie, a annoncé à l’occasion des Assises nationales de l’Aide à domicile le doublement du montant du fonds d’appui aux bonnes pratiques et d’aide à la restructuration des Services d’Aide et d’Accompagnement à domicile (SAAD). Cette disposition sera inscrite dans projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS)2017.

«  Ce fonds, dont j’avais annoncé la création lors du Conseil de la CNSA le 5 juillet dernier, est depuis non seulement sanctuarisé mais son montant est doublé. Cette annonce était très attendue du secteur. Ce ne sont donc plus 25, mais 50 millions qui sont désormais garantis. Les crédits font partie du nerf de la guerre, c’est pourquoi ce doublement est une excellente nouvelle », déclare Pascale Boistard.

Une aide financière supplémentaire en faveur des conseils départements et des SAAD

Ce fonds est un coup de pouce financier supplémentaire en direction des conseils départementaux et des SAAD qui s’engagent à respecter le Guide des utilisateurs. Un guide co-construit avec l’ensemble des acteurs du secteur, fédérations et départements. Il repose sur 3 piliers :

  • Le libre choix : la personne âgée doit être libre de choisir son intervenant à domicile ; tout le monde n’est pas en capacité de devenir employeur ;
  • Le juste tarif : des services dont le coût de revient des interventions est pris en compte, dans le cadre de la tarification. Il faut en finir avec un système où chaque heure d’intervention du service est déficitaire ;
  • Les conditions de travail des professionnels de l’aide à domicile.

« Je tiens à rajouter qu’au moment où l’Assemblée des départements de France se lance dans une campagne de communication mensongère sur la ‘’disparition des moyens d’actions des Départements’’, qui affirme par exemple que les départements ne pourront plus assurer une aide à domicile pour le quotidien des personnes âgées, nous faisons la démonstration que l’Etat est aux côtés des collectivités et se mobilise fortement pour l’autonomie des Personnes âgées. Nous en avons fait une cause nationale, en particulier avec la loi du 28 décembre 2015 relative à l’adaptation de la société au vieillissement, dite loi ASV ».

« Ainsi, la loi ASV, entièrement financée par l’Etat, apporte aux départements un demi-milliard par an pour la revalorisation de l’Allocation Personnalisée d’Autonomie. en outre, rappelons que nous venons d’étendre aux retraités non imposables le crédit d’impôt pour les emplois à domicile, qui comprennent bien évidemment les services d’aide à domicile.»

Source : Communiqué de presse


Commenter

[Votre email ne sera pas publié ni diffusé - vous pouvez utiliser un pseudo dans le champ "name"]
[Les commentaires sont en DoFollow et modérés]

*


SilverEco ® - Gérontechnologie ®
© 2008-2015 ONMEDIO - Tous droits réservés

Numéro ISSN : 2276-0393
Silvereco.fr est un media d'information édité par ON-MEDIO sous la direction de Jérôme PIGNIEZ.
L’objectif du portail national de la silver économie est de dresser un panorama complet des actualités de la Silver économie et de référencer les acteurs en France de la Silver Eco, ainsi que leurs offres de produits et services.


FERMER
CLOSE