« Vieillissement et innovation, un bref état des lieux », tribune libre de Ghislaine Alajouanine

Ghislaine Alajouanine, Vice-présidente SFTAG, rédige une tribune libre sur la thématique suivante : « Vieillissement et innovation, un bref état des lieux ».

« Un senior naît toutes les 37 secondes et un junior, toutes les 42 secondes ! »

Photos G.Alajouanine portraitUne naissance est enregistrée toutes les 42 secondes en France, tandis qu’un nouveau senior apparaît toutes les 37 secondes. On est dans un phénomène inédit dans l’histoire de l’humanité (selon l’INSEE) : tandis que la proportion des plus de 60 ans augmente, celle des moins de 20 ans diminue et même, depuis fin 2015, les plus de 60 ans sont plus nombreux que les moins de 20 ans.

En France, les personnes âgées de 60 ans ou plus sont aujourd’hui de 15 millions, en 2030, elles seront 20 millions. En 2050, le pays abritera 12 millions de personnes de plus de 75 ans et 6 millions de plus de 85 ans. Les plus de 60 ans représenteront 31% de la population et les plus de 50 ans 50%.

Autre fait à prendre en considération, l’espérance de vie s’allonge : 85 ans pour les femmes, 78 pour les hommes. Aujourd’hui 80 ans est l’âge moyen du Senior. En effet la qualité de vie et la santé se sont améliorées ; la France est en 16ème position des pays où il fait bon vivre pour un senior grâce aux retraites versées : offrant aux seniors 20 à 30 ans de belles années, ce qui constitue un relais de croissance considérable pour notre pays.

En effet, ce sont eux qui assureront plus de la moitié des dépenses de consommation comme l’indique une étude du CREDOC, avec 64% des dépenses en santé, 60% en alimentation, 58% en équipement du foyer, 57% en loisirs, 56% en assurance, 51% pour les transport, 49% en communication, 43% en hôtellerie, 51% logement…

De plus, les seniors continueront de bénéficier d’une situation financière en moyenne plus favorable que le reste de la population, puisque leurs revenus sont 30% supérieurs à ceux du reste de la population. Ils détiennent en France 60% du patrimoine des ménages et 75% du portefeuille boursier.

Moins de 1 Français sur 10 s’estime être en capacité d’assister financièrement un parent dépendant

Mais ceci pourra être amené à évoluer si nous adossons ces chiffres à la diminution des retraites : nous avons actuellement 2,5 actifs pour 1 retraité et demain, en 2030, ce sera 1,5 pour 1. Comment ferons-nous ? Parmi les grands défis soulevés par la question du grand âge figure, notamment, celui du financement (pour mémoire la pension moyenne des français est de 1306 euros !) : La maison brûle !!! Déjà maintenant, moins de 1 Français sur 10 s’estime être en capacité d’assister financièrement un parent dépendant. C’est ce que révèle l’étude réalisée ce mois de juin par OpinionWay pour l’organisme certificateur du HS2 : l’APAVE et AG2R LA MONDIALE.

Avec l’allongement de la durée de vie et le vieillissement de la population, la société est terriblement confrontée au problème de la dépendance et à son financement. Malgré les efforts de la collectivité, qui investit 21  milliards d’euros par an dans la perte d’autonomie, plus de 7 milliards d’euros restent à la charge des familles concernées, le plus souvent pour régler des dépenses d’hébergement.

La société doit s’adapter au vieillissement de la population

Cette révolution démographique oblige la société à s’adapter afin d’anticiper les mutations. Adaptation : c’est le secret de la croissance. De la même façon que dans la filière des transports aériens il y eu l’adaptation, quand on est passé de l’hélice à l’innovation du réacteur.

Adaptation et innovation, dans le domaine qui nous concerne de l’apport des nouvelles technologies à la santé, de la gérontechnologie, de la santé, et de la médecine connectée, c’est aussi savoir lutter contre l’isolement, maintenir le lien social, mais aussi anticiper pour prévenir et retarder la survenue de la dépendance, la perte d’autonomie.

Sans oublier avec « Adapter » et « Anticiper » le 3ème A, c’est-à-dire l’Accompagnement (selon la Contribution additionnelle de Solidarité pour l’Autonomie CASA). N’oublions jamais les aidants !

Lire le dossier : Quel rôle, quelles aides pour les aidants familiaux ?

Adapter l’alimentation, l’urbanisme, les logements… Prenons ce dernier cas où des solutions existent. Il est prouvé qu’en investissant environ 10000 euros pour adapter le logement à la perte d’autonomie, l’équivalent à trois mois d’EHPAD, on peut maintenir la personne en moyenne cinq ans de plus dans son lieu de vie (maintenir en santé le plus longtemps possible c’est le vœux, entre autres, des Assureurs !) et ce qui permet l’effet vertueux de préserver et faire évoluer aussi toute l’économie de proximité !

Il s’agit également de répondre aux vœux de 93% des français : « Rester chez soi le plus longtemps et dans les meilleures conditions possibles » et en sortir en toute sécurité » (pas de camisole domestique !) c’est alors conjuguer de façon équitable l’économique et le social.

Seniors : des voix qui comptent !

Avis aux politiques, il faut savoir que 50% des électeurs seront seniors en 2030 et ces derniers ne représentent que 30% des absentéistes : c’est une force de changement et une chance pour notre pays qui trouve là les nouveaux moteurs de croissance de développement économique et de création d’emploi.

Moi Président !

-Moi Président !  sachant que le choix de toute société qui prône un développement durable se soucie des générations futures et fait donc de la santé un Bien public « Le plus grand des biens (Pasteur) ».

Et conscient de l’apport de ces innovations de rupture, en particulier dans le domaine de la santé connectée, afin d’améliorer, en particulier, le soutien à l’autonomie, tout en étant aussi conscient que ce ne sera pas du jour au lendemain ; c’est toujours long de faire changer les mentalités !… (on ne tire pas sur les fleurs pour les faire pousser…)

-Je lancerai un grand chantier d’Avenir avec un Plan Triennal spécifique de 20000 logements en HS2 Haute Sécurité Santé (Troisième dimension du Développement Durable) qui vient renforcer le HQE Haute Qualité Environnementale(Deuxième dimension du Développement Durable) – Comme il y a le concept du HQE Haute Qualité Environnementale qui participe à la protection de notre planète et que nous trouvons de plus en plus normalisé dans la construction de nos bâtiments le concept du HS2 Haute Sécurité Santé va permettre de protéger notre capital humain, notre capital santé  tout en favorisant le passage de l’économie linéaire à l’économie circulaire et en tenant compte que la valeur dans cette nouvelle économie de disruption est entrain de passer du bien au service (on achète plus une Voiture mais de la mobilité !).

Dans ce contexte, l’économie au service des âgés nommée Silver économie est un enjeu crucial : il s’agit de permettre et d’encourager les innovations dans les biens et les services, qui vont nous accompagner dans notre avancée en âge et faire reculer la perte d’autonomie.

De l’importance de la Silverinnovation : retour sur le colloque annuel de la SFTAG

Les dernières journées annuelles de La SFTAG se sont déroulées, à l’invitation du CENTICH, en pays d’Anjou, terre d’avenir et haut lieu des Objets connectés. Les travaux de ce colloque ont porté sur le vieillissement actif et en bonne santé, vecteur d’innovation et développement. Le titre choisi pour ce colloque a été  » Technologies et usages dans la Silverinnovation ».

La Silverinnovation recouvre à la fois l’aspect social et sociétal de l’innovation et son aspect économique. Elle se positionne dans le marché du futur, à savoir le « Homecare » (soutien à la personne, sa sécurité, son mieux être, son vieillissement, sa dépendance). La SFTAG, qui est connue et reconnue comme la société savante de la Silver économie, en a fait un de ses chevaux de bataille…

Le colloque était organisé autour de 5 sessions :

  • Partenariat Européen pour un vieillissement actif et en bonne santé
  • Silverinnovation : Habitats, villes et environnements amis des aînés
  • Silverinnovation : les technologies et les services qui marchent
  • Silverinnovation : L’adaptation de la société au vieillissement
  • Silverinnovation : Prévention et e-santé

Il a été question durant cet évènement d’innovation dans la Silver économie mais aussi du marché du « Homecare ». Enfin, « Transmettre » en a été l’une des thématiques fortes. Car c’est de sciences, de morale, d’éthique, de vision, d’avenir, de cœur, de legs aux générations futures, dont il a été question, afin que continuent à germer de la mise en commun de nos savoirs, des solutions pratiques qui assurent et assureront le mieux-être de nos citoyens dans « la Vie de la Cité ».

Cette adaptation au vieillissement, cette métamorphose fait que nous assistons à la naissance d’une nouvelle société qui a le désir du « mieux vivre », du « bien vieillir »; avec la préférence qui est d’essayer de mieux-vivre, sans vieillir… trop vite ! Mais en tous cas cette nouvelle société aspire à la Convivance avec son « vivre ensemble en harmonie ! » Cum vivere …


Commenter

[Votre email ne sera pas publié ni diffusé - vous pouvez utiliser un pseudo dans le champ "name"]
[Les commentaires sont en DoFollow et modérés]

*


SilverEco ® - Gérontechnologie ®
© 2008-2015 ONMEDIO - Tous droits réservés

Numéro ISSN : 2276-0393
Silvereco.fr est un media d'information édité par ON-MEDIO sous la direction de Jérôme PIGNIEZ.
L’objectif du portail national de la silver économie est de dresser un panorama complet des actualités de la Silver économie et de référencer les acteurs en France de la Silver Eco, ainsi que leurs offres de produits et services.


FERMER
CLOSE