200 retraités d’Île-de-France bientôt équipés de la montre d’alerte connectée Co-assist

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : OBJETS CONNECTES & DOMOTIQUE

Partager cet article

Dans le cadre d’un projet innovant cofinancé par la Caisse nationale d’assurance vieillesse (Cnav) en Île-de-France et Co-assist, 200 retraités d’Île-de-France vont être équipés d’une montre d’alerte connectée. L’objectif : développer une solution qui permette de prévenir d’éventuelles chutes et proposer des mesures préventives adaptées.

L’innovation au service de la prévention avec la montre d’alerte connectée

Le principe consiste à mesurer l’activité physique des personnes grâce à un bracelet. La montre connectée Co-assist permet de signaler une alerte par une simple pression sur le bouton dédié. Elle détecte également automatiquement les chutes. L’objectif de ce projet financé par la Cnav et Co-assist est de développer une solution permettant de détecter la perte d’autonomie.

Pour cela, 200 seniors vont utiliser le bracelet d’alerte Co-assist pour se sécuriser chez eux et à l’extérieur. Un indicateur d’activité sera envoyé automatiquement à Co-assist.

Ces données quantitatives sur l’activité physique des seniors couplées à des questionnaires qualitatifs permettront de construire un indicateur d’autonomie. Un algorithme permettra de lancer une alerte automatiquement en cas de perte d’autonomie (décroissance significative par exemple) afin de prendre les mesures préventives adaptées (aménagement du logement, diagnostic médical, visite d’ergothérapeute…).

Lire aussi : Co-assist : lauréat de l’appel à projets « nouvelles technologies » de la CNAV

200 retraités équipés gratuitement du bracelet d’alerte Co-assist

Afin de recueillir les données nécessaires à la construction de cet algorithme, la Cnav et Co-assist proposent à 200 retraités d’Île-de-France de s’équiper gratuitement du bracelet d’alerte Co-assist pendant les six mois du projet.

Grâce à l’usage du réseau bas-débit Sigfox©, une alerte peut être déclenchée au domicile et au dehors avec une autonomie énergétique de plusieurs mois. Les seniors pourront utiliser normalement le service d’alerte et le bracelet enverra automatiquement les données nécessaires à la construction de l’indicateur d’autonomie.

Pour bénéficier de cette offre, les seniors devront être des retraités résidant en Île-de-France avec un niveau d’autonomie de GIR 5 ou 6.

Lire aussi : Co-assist : un bracelet connecté pour une téléassistance 2.0

Visionner la vidéo de présentation :


Partager cet article

Cet article a été publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut