Carsat Bretagne : accompagner la transition démographique et le souhait de pouvoir vieillir chez soi

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : AUTONOMIE & DEPENDANCE

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

La France est confrontée aux défis posés par une transition démographique majeure avec l’arrivée des générations du baby-boom aux âges où peuvent survenir les premières fragilités liées au vieillissement. Face à cette transition démographique, le souhait de la majorité des Français est de pouvoir vieillir à domicile. Un sondage ODOXA de 2019 montre que 80% des Français attendent que les politiques publiques incitent au maintien à domicile (92% chez les plus de 65 ans) et ne s’imaginent pas en établissement.

La politique habitat de la Carsat Bretagne

La Carsat Bretagne a anticipé depuis plusieurs années cette transition démographique et ce « virage domiciliaire », en renforçant et structurant une politique de prévention de la perte d’autonomie. Elle ambitionne de couvrir les grandes étapes de vie à la retraite jusqu’à la prise en charge des premières fragilités liées à l’autonomie à domicile.

Pour répondre à ce défi majeur, la Carsat Bretagne déploie une offre de services multidimensionnelle intégrant la sensibilisation des retraités par des campagnes d’informations ou des ateliers de prévention, le financement de l’adaptation des logements individuels et le soutien au développement des lieux de vie collectifs.

La Convention d’Objectifs et de Gestion 2018-2022 précise les engagements pluriannuels de la Carsat Bretagne en la matière en fixant pour objectif de :

  • Renforcer l’information des retraités sur l’adaptation du logement,
  • Poursuivre le financement de l’adaptation des logements et des lieux de vie collectifs destinés aux retraités socialement fragilisés.
Crédit : Dossier de presse Carsat Bretagne

Des solutions pour favoriser le « bien vieillir chez soi »

La crise sanitaire sans précédent a mis en exergue la fragilité d’une partie de la population âgée, le nécessaire renforcement des solidarités et l’importance de vieillir dans un domicile adapté, favorisant l’accès aux services et le lien social.

L’objectif est de mettre en place un accompagnement dans sa globalité afin de permettre aux personnes retraitées de vivre dans un cadre de vie adapté et choisi et facilitant la vie sociale. Dans ce sens, la Carsat propose une palette de solutions autour de 4 piliers structurants :

Crédit : Dossier de presse Carsat Bretagne
  • Des aides individuelles l’amélioration de l’habitat pour les personnes retraitées : 5,6 M € versés depuis 2018,
  • Une aide à la rénovation des logements du parc social occupés par des personnes retraitées : 390 000 euros,
  • Une aide au financement et au développement des Lieux de Vie collectifs pour personnes âgées,
  • Des actions collectives pour favoriser l’accès des retraités à la prévention de la perte d’autonomie : 4 000 retraités bénéficiaires par an, avec plus de 400 actions sur les 4 départements.
Crédit : Dossier de presse Carsat Bretagne

Des aides individuelles à l’amélioration de l’habitat

Sous réserve de l’éligibilité du demandeur, des aides individuelles peuvent être allouées pour financer des travaux d’adaptation du logement à hauteur maximum de 2 500 €, 3 000 € ou 3500 € en fonction des ressources du demandeur.

Crédit : Dossier de presse Carsat Bretagne

En 2020, 791 accords ont ainsi été délivrés à des personnes retraitées majoritaires du Régime Général pour un montant de 1,4 million d’euros. Les retraités sont accompagnés dans le montage de leur dossier par les opérateurs habitat conventionnés avec la Carsat Bretagne.

Crédit : Dossier de presse Carsat Bretagne

Aider financièrement les lieux de vie collectifs pour personnes âgées : un soutien accru aux résidences autonomie et à l’habitat inclusif

Pour agir en faveur de parcours résidentiels choisis, la Carsat Bretagne soutient de nombreux projets d’habitats et domiciles alternatifs portés par les bailleurs sociaux, les collectivités locales et les associations. Dans ce cadre, son action est centrée sur le soutien des offres socialement accessibles aux retraités fragilisés (résidences autonomie, habitat inclusif…).

Des prêts sans intérêt pour soutenir les projets

Les porteurs de projet peuvent bénéficier de prêts sans intérêt qui peuvent couvrir jusqu’à 50 % du coût du projet. La sélection des dossiers repose sur trois axes et critères stratégiques :

  • Aider les structures permettant l’amélioration de la vie sociale et la prévention de la perte d’autonomie pour les personnes retraitées
  • Favoriser les modes d’accueil intermédiaires entre l’habitat individuel et l’hébergement collectif en institution
  • Soutenir le développement d’un cadre de vie de qualité au sein des établissements d’hébergement pour personnes âgées

Téléchargez le dossier de presse pour plus d’information : HABITAT : les solutions de la Carsat pour favoriser le « bien vieillir chez soi »


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page