Covid-19 : Création d’un outil pratique pour identifier les personnes les plus vulnérables en période de crise sanitaire

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

Le Centre d’Excellence sur la Longévité du RUISSS de l’Université canadienne McGill met à disposition des professionnels de l’aide et de l’accompagnement à domicile, un outil d’évaluation simple permettant aux SAAD de repérer les personnes isolées nécessitant l’intervention de professionnels de l’aide et de l’accompagnement à domicile. La Fédésap, sensible à cette aide d’outre-Atlantique, a travaillé à l’adaptation française et remercie vivement le Centre d’Excellence sur la Longévité du RUISSS McGill.

Le COVID-19 engendre une crise sanitaire qui expose particulièrement la personne âgée de 70 ans et plus en raison d’un risque de complications directes liées à cette infection, complications plus fréquentes et plus graves que chez une personne jeune.

Par ailleurs, la distanciation sociale mise en place dans un but préventif expose les personnes âgées à un risque accru de complications indirectes telles que, faute de suivi, l’aggravation du risque de décompensation des maladies chroniques liées à la réorganisation des filières de soins et à différents facteurs tels que l’anxiété, une symptomatologie dépressive, la non-divulgation de symptômes par peur d’aller à l’hôpital, le défaut d’accès aux médicaments lié au confinement…

Un outil simple, gratuit et pratique au service des SAAD – les acteurs essentiels de repérage des situations de vulnérabilité des personnes âgées ou handicapées.

L’outil ESOGER1 se présente sous la forme d’un questionnaire court (5 min) réalisé par téléphone avec la personne âgée ou son proche. Il permet de recenser les indicateurs sociaux et gérontologiques afin d’établir un niveau de risque détectant une situation nécessitant le cas échéant une ou des interventions préventives. L’outil ESOGER1 peut être utilisé par des personnels médicaux et médico-sociaux (SAAD), mais également par des personnels administratifs n’ayant pas de compétences médicales.


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page