Déclaration de politique générale du Premier ministre : la FESP salue la prise en considération des enjeux du Grandâge

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : SERVICES AUX PROFESSIONNELS

Partager cet article

La FESP salue la prise en considération des enjeux du Grand âge par le Premier ministre lors de sa déclaration de politique générale devant l’Assemblée nationale. Répondre à cet enjeu majeur passe nécessairement par faciliter « le maintien à domicile de ceux qui le souhaitent ».

« Bâtir une société où chacun peut vieillir dignement et comme il l’entend »

A ce titre, la FESP souligne que les enjeux liés à l’aide à domicile nécessitent une approche globale, englobant l’ensemble des professionnels du secteur car comme l’a souligné le Premier ministre : « le défi humain et financier est immense ».

C’est tout le sens de l’engagement de la ministre du Travail, de la Santé et des Solidarités Catherine Vautrin de présenter, d’ici fin de l’année 2024, une loi sur le grand âge. Cette promesse attendue par l’ensemble du secteur depuis plusieurs années permettra de répondre aux enjeux centraux de l’autonomie et du grand âge.

Vous pouvez lire également : Préparer la France de demain, ajouter de la vie aux années – Stratégie interministérielle « Bien Vieillir »

A ce titre, la FESP considère qu’une loi de programmation serait une réponse forte impliquant un financement d’une politique publique qui aujourd’hui n’existe pas en tant que telle. Elle permettrait de détailler les objectifs et les moyens pour répondre aux défis du vieillissement : c’est indispensable.

groupe de seniors

Accompagner nos concitoyens à tous les âges et à chaque étape de la vie est un enjeu majeur comme l’a rappelé le Premier ministre. Cela nécessite de prendre en compte tous les acteurs qui œuvrent chaque jour pour permettre que ce soit une réalité concrète. Les entreprises de services à la personne sont au centre de cette démarche en accompagnant les Français, particulièrement les plus fragiles, sur l’ensemble du territoire. Elles sont prêtes à accompagner le Gouvernement pour relever ce défi dans une démarche constructive car il y a urgence.

Brice Alzon, président de la FESP

Partager cet article

Cet article a été publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut