Des animaux de compagnie pour lutter contre l’isolement des seniors

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

Avec l’âge, de plus en plus de séniors se retrouvent seuls : décès du conjoint, éloignement des enfants, peur de devenir un fardeau pour ses proches… On estime à environ 4 millions le nombre de personnes âgées de plus de 60 ans vivant seules, et pour beaucoup cela entraine un sentiment de solitude. La crise sanitaire a été un facteur révélateur des conséquences néfastes que ce manque de lien social peut engendrer. L’isolement présente-t-il un vrai risque pour la santé ? Comment un animal de compagnie peut-il lutter contre cette « mort sociale » ? Comment inciter les séniors à adopter un compagnon à quatre pattes ?

L’isolement peut avoir de lourds impacts sur les seniors

Chien - Chiot - Animal de compagnie - Animaux - Thérapie non médicamenteuse en maison de retraite

Il a été prouvé que l’isolement peut entraîner des conséquences négatives physiques et psychiques sur les personnes âgées. En effet, l’isolement est un facteur de stress pour de nombreux séniors, et ce stress peut provoquer des migraines, troubles cognitifs ou d’altération de la santé mentale. Ces symptômes peuvent aggraver le sentiment de solitude et d’isolement des séniors qui ont tendance à s’isoler davantage car ils deviennent de moins en moins à l’aise en société.

De plus, l’isolement peut entrainer l’augmentation des maladies chroniques. Les personnes âgées touchées par l’isolement sont souvent atteintes de troubles du sommeil, d’une baisse du sentiment de bien-être et d’un déclin des fonctions cognitives qui sont moins sollicitées.

Les animaux de compagnie bénéfiques sur les seniors

Des solutions simples à mettre en place existent pour rompre l’isolement des seniors, et réduire les symptômes du stress et de la dépression que peuvent ressentir ces derniers.
Les animaux de compagnie sont par exemple un bon moyen pour les personnes âgées de rompre avec l’isolement. En effet, avoir un animal permet de rester actif car il pousse le senior à sortir de chez lui pour le promener. Un animal procure également un sentiment d’apaisement et a une présence rassurante pour nos ainés. 

Chien - Animal de compagnie - Jack Russel - Maison - Bien chez soi

Cependant, de nombreux séniors hésitent à prendre un animal de compagnie passé un certain âge par peur de survivre à ce dernier. De plus, ils n’ont pas forcément de proche pouvant s’occuper de leur animal de compagnie s’ils viennent à décéder ou à être placé et dans l’incapacité de s’en occuper.

Vicanis rassure les seniors sur l’avenir de leurs compagnons à quatre pattes

Lancé en 2021 par Omer Bourret, Vicanis a pour objectif de contribuer au bien-être des séniors en facilitant la succession des animaux et répondre à une question sociétale : la lutte contre l’isolement de nos aînés en bénéficiant de la présence d’un animal de compagnie.

Vicanis est la première solution assurantielle permettant aux séniors d’assurer l’avenir de leurs animaux de compagnie et de penser au devenir de leur animal après leur décès ; « c’est la solution pour s’assurer que les proches des seniors n’auront pas à prévoir la suite pour leur chien ; comme pour un contrat obsèques. »
Vicanis permet aux séniors de ne plus voir leur âge comme un frein à l’adoption. Au contraire, cette solution assurantielle encourage nos ainés à adopter pour se maintenir en forme et bénéficier des bienfaits des animaux sur notre santé.

Vicanis accueille et prend en charge les animaux de compagnie des seniors qui ne peuvent plus s’en occuper, dans sa résidence haut de gamme située à La Grange Lecomte (08090 Tournes).
 



Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page